AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mission fantome

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vasily TeikofSpetsnaz, Полковник/Colonel, Commandant de la 22eme AéroportéSpetsnaz, Полковник/Colonel, Commandant de la 22eme Aéroporté
avatar
Messages : 291
Date d'inscription : 21/11/2010
Age : 24
Localisation : Lac Baikal Russie

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: TT-21
Arme n°1:: Fusil d'assaut Vepr

MessageSujet: Mission fantome    Sam 26 Fév - 13:15

22h05
Russie Occidentale lieu inconnu
Quelque part à la frontière Russo-ukrainienne Unité d’intervention Spetznaz déployé pour libération et
extraction d’un otage prioritaire : nom de code Shadow En attente a 800 m de la position estimé de l’otage


Un vent glacial soufflait sur le pan de la montagne, les hommes du commando étaient invisible dans leur tenu de camouflage blanche.

Malgré la tempête de neige, les jumelles à vision nocturne du Capitaine Sacha Uruski lui permettaient parfaitement de distinguer la masse noire du complexe chimique désaffecté.
Les membres du commando avaient été appelés urgence,
rassemblés et expédié sur un aérodrome désert où un hélicoptère cargo MI-80 les y attendaient ; sitôt à bord, l’hélico avait décollé et mit le cap au Sud-ouest.
Seul Uruski, le chef d’escouade avait été briffé, pendant le vol, via un canal sécurisé qu’il n’utilisait jamais d’habitude. Uruski n’était même pas sur que la fréquence utilisé correspondait a celle du commandement des forces armées Russes. «Le contrôleur », le terme pour désigner le superviseur d’une mission, dont la voix était brouillé par des parasites électroniques lui avait ordonné une fois atterri de faire mouvement avec son escouade jusqu'à’ a la position qu’ils occupaient en ce moment et d’extraire un otage VIP d’un groupe d’hostile non identifié et d’éliminer toute présence sur zone. Une fois ceci fait l’otage devrait prendre contact avec « le contrôleur » afin que d’autres instructions leurs soit confiés.

Il se trouvait à présent sur une corniche à observer l’usine

ses hommes dissimulés en retrait dans la neige
-« Capitaine Uruski on va se les geler encor longtemps
sur cette corniche ? »
C’était la voix du second d’Uruski, le lieutenant Yuri
Meikof, qui crachotait dans l’écouteur de son casque. Uruski grogna et activa
son micro
-« Lieutenant maintenez le silence radio et brisez le
seulement pour des communications prioritaire, les plaintes ne font pas partie
du prioritaire.
- Peut être mais a ce rythme la l’ennemie n’aura même plus
besoin de nous tirer dessus on sera mort geler avant.
- Boucler la et venez me rejoindre au poste d’observation
que les autres maintiennent leur position.
- Bien reçu.
Quelques instants plus tard, une silhouette aussi blanche et froide que le paysage alentour vint atterir a plat ventre a coté du chef d’escouade. Le lieutenant Yuri Mikov portait un Ak 47 model Spetznaz avec
crosse et canon raccourci et un viseur ACOG amélioré, il portait a la place du
casque une cagoule et des lunettes de ski tactique qui lui dissimulait le
visage et les yeux.
« -alors Capitaine quel est la situation ?
Uruski lui tendit les jumelles
- vous voyez l’espèce de pylône électrique commencez par la et faite un panoramique vers
la gauche. »
Il s’exécuta.
« - Ok, j’ai une route en lacet qui monte j’jusqu’a un
grillage elle le longe j’jusqu’a une toute petite baraque avec une barrière
basculante. Deux ciblas semblent monter la garde.
Il pivota un peu plus
-Je compte au moins trois véhicules, deux camions et une
jeep je vois encor trois cibles autour d’un bidon en feu ...y’en a qui sont
verni.
Le capitaine leva les yeux au ciel « continuez
lieutenant »
- Ok après je vois de la lumière dans le bâtiment principal
et une cible de plus sur le toit avec ce que je croit reconnaitre un fusil de
sniper.
- Bien lieutenant on peut donc considérer qu’il ya une vingtaine
cibles, j’ai aussi une patrouille de quatre hommes en plus qui patrouillaient
le long de la clôture cela fait donc dix hommes a l’extérieur et au moins dix
hommes a l’intérieur.
- Vous pensez que l’otage est à l’intérieur ?
- Je n’en sais foutre rien le contrôleur a juste indiqué le
bâtiment et ordonné d’élimine toute présence et d’y rechercher un otage. C tout
pas de précision sur l’itinéraire de retour ni quel officier contacter.
- Ca ne ressemble a rien des missions qu’on nous donne
normalement, aucune infos, aucun respect des procédures ni des canaux
hiérarchique … Vous ne trouvez pas ca bizarre ?
- Bien sur que si … je crois bien que personne n’est au
courant que nous avons quitté notre base. ca sent les services secrets à plein
nez … Mais peu importe, il faut se préparer on aura surement des explications
plus tard. Prépare les hommes.
- A vos ordres Capitaine.


[ …]


Micho Teplov se tenait avec ses camarades autour de la seule
source de chaleur que dégageait le bidon incandescent, leur fusil d’assaut
vétuste en bandoulière, ils contemplaient d’un air morose les flammes
cigarettes au bec.

- Vivement qu’on foute le camp de ce trou, cet endroit me
fout la chair de poule.
- Ouais ta vu les labos en bas ? ca fout le jetons
merde toutes ses cages et ce vieux matos pourri, j’ai vu les gars quand ils
remontaient les caissons étanches y flippaient grave.
- Parole, et au lieu de rester au chaud on doit rester
dehors a monter la garde a cause de ce putain de prisonnier … Merde qu’est
ce qui foutait la ce type aussi ? Ils flippent tous pour rien qui
pourraient nous chercher ici ?…

Son arcade droite explosa fessant gicler des morceaux d’os et de matière grise sur ses camarade, les autres n’urent même pas le temps d’empoigner leurs armes ils s’écroulèrent de petits trous noir dans la poitrine.
Le commando baissa son fusil
- Alpha 2 a leader cibles a terre confirmé
- Leader a tous en avant
Le commando sortit des ombres et s’élancèrent vers la porte
métallique a double battant. Ils s’alignèrent contre le mur des deux cotés de
la porte.
- Ok on entre et on progresse en formation rapide. Tania et
Sargo avec Meikof : premier étage. Je prends le reste du bâtiment avec les
autres … Go, Go …
Ils s’élancèrent a l’intérieur, Uruski vit Meikof es ses
hommes gravir l’escalier en face de l’entrée, il continua sur un couloir encombré de d’étagères, de caisse pourri et autres déchets. Ils arrivèrent a un embranchement, a droite un escalier menant au premier a gauche un autrecouloir, ils prirent a gauche.
- Soyez sur vos gardes on ne sait pas encor si on est
repéré, mieux vaut garder l’élément de surprise. Les autres hochèrent la tète.
Le groupe continua sur le couloir jusqu’au bout qui était barré par une bâche plastique, les hommes progressèrent plus prudemment, le capitaine souleva la bâche … et poussa une exclamation.
De l’autre coté deux soldats gisaient dans leurs sangétendu en travers d’un escalier en métal qui descendait au sous sol ; le capitaine en retourna un, il avait la gorge proprement tranchée.
- Uruski a Meikof : Lieutenant je crois qu’on n’est pas
tout seul, on a deux macchabés en bas, quelqu'un nous a précédé.
La voix du lieutenant était tendue lorsqu’il lui répondit
- Capitaine je ne sais pas quel est votre situation en bas
mais ici c’est un vrai massacre on a au moins cinq type répartie en petit
morceaux sur tout l’étage. Il n’y a aucune trace de l’otage, putain c’est quoi
ce bordel ?
- Calmez vous et rejoignez nous au RDC on va fouiller le sous sol.
- Compris on vous rejoint.
Uruski et ses hommes descendirent l’escalier, ils se retrouvèrent a ce qui ressemblait a une zone de stockage ;
des caisses en métal et des futs sellés étaient proprement rangé contre les murs, Uruski en éclaira un, le fut portait le sceau Bactériologique,il balaya la pièce de salampe torche… tout les autres portaient le sigle identique.
- Bon dieu mais dans quoi somme nous tomber ?
A cet instant un hurlement retentit de derrière une porte au
fond de la salle, ils eurent a peine le temps d’épauler, que la porte subit un
choc sourd et Uruski contempla avec horreur qu’une lame ensanglanté venait de
la transpercer.La porte s’ouvrit lentement révélant un soldat empalé sur laporte par une baïonnette.
Uruski malgré une voix tremblante lança :

- Armée Russe
sortez les mains en l’air au moindre geste nous tirons.

Une voix lui répondit

« Du calme les filles je suis du bon camp »

L’homme sortit de l’ombre
Il devait avoir vers les trente-cinq ans, un visage plutôt fin, des yeux bleu électrique qui ne lâchaient
pas un instant les membres du commando, il ne reflétait aucune peur, juste une
grande confiance en soit et un chouïa de malice à croire qu’il se moquait des
commandos Spetsnaz en face de lui.

Il portait une combinaison de combat noir et de solides
bottes. Il était armé d’un P-M PP2000 à silencieux.

Uruski se reprit le premier
- Mais bon dieu vous êtes qui ? Personne ne nous avait prévenu que
qu’il y aurait une deuxième équipe.
L’homme sourit – quelle équipe ? C’est moi l’otage.
Uruski resta interdit
- Vu que vous aviez tardé à arriver je me suis libérer tout seul. Allons ne faite pas cette tête. Fit-il en éclatant de rire juste n’essayez pas de chercher a comprendre, votre … heu … « superviseur » va vous dire ce que vous devez savoir, j’aimerais lui parler sil vous plait.
Le capitaine complètement déboussolé lui tendit sa radio etaussitôt une conversation s’engagea entre « l’otage » et « le contrôleur » … elle dura quelque minute puis il revient et lui tendit la radio.

Le contrôleur lui ordonna de ne poser aucune question, à
l’otage et d’obéir à tout ordre que celui-ci devait lui donner. Ils devaient
rejoindre le point d’extraction situé a 3 Km ou l'Hélicoptère les y
attendraient.

Lorsque le capitaine coupa la communication, l’homme le
regardait fixement.
- Nous sommes a vos ordres monsieur
-Très bien tirons nous d’ici mais avant tout… auriez-vous une cigarette Capitaine ?
Uruski en sortit une de sa sacoche lui tendit et lui alluma. L’homme en tira une ou deux bouffé et marmonna -avec tout le budget que l’armée dépense en armement on pourrait peut être penser a acheter d’autres clopes. Bon allons y.

Le commando remonta les escaliers et retrouvèrent Meikof et
son escouade, Uruski lui expliqua la situation et lui fit bien comprendre de ne
poser aucune question. Ils sortirent du bâtiment et couvrirent vers le point
d’extraction. Les autres avait du mal a suivre le rythme de l’homme.

Pendant la course le capitaine réfléchissait « ce type ne peut être que du GRU autrement pourquoi autant de secret ? Mais
pourquoi nous envoyer nous ? C’est aux services secrets de gérer ca. Et ce type a dézinguer au moins une vingtaine des gars a lui tout seul merde, et puis qu’est ce qu’il foutait dans ce complexe chimique ? »
Dans son propre
intérêt il vaudrait mieux qu’il applique les ordres s’il voulait se faire de
vieux os. pensa-t-il

Un hélicoptère de transport MI-55 se posa, ils montèrent à
bord et celui décolla aussitôt dans une tempête de neige provoqué par lesrotors de l’appareil. L’hélico volait
pendant au moins un quart d’heur lorsque l’homme ordonna au pilote de se poser
dans une clairière. Avant l’atterrissage, le mystérieux otage se retourna vers les deux officiers

-Messieurs, c’est ici que nos routes se séparent je vais
être prise en charge par une autre équipe … Meikof sembla vouloir dire quelque
chose Uruski lui fit signe de se taire
…merci beaucoup pour la ballade.
Il récupéra son sac qu’il n’avait pas quitté depuis le
décollage.
Et ne vous inquiété pas pour le reste le contrôleur vousdira quoi faire et … a ne pas dire n’est pas ? Il fit un clin d’œil au
capitaine. A un de ces jours peut être ? Et il sauta par la porte ouverte, il atterri sur un sol meuble il se releva et attendit que l'hélico s'éloigne puis courut jusqu'à un MI-80 noir dissimulé derrière les arbres

Un bras fin et vigoureux l’aida à monter a bord.

Une jeune femme aux cheveux auburn aux yeux couleur noisette et a l’air farouche le tira a bord. Au passage il en profita pour l’embrasser,
elle lui rendit son baiser, puis s’écarta et se mit au garde a vous
-Commandant Teikof bienvenu en Russie.
Vasily Teikof sourit et répondit : si seulement ca pouvait être ca a chaque fois
que je montais dans un appareil ... Mais je garde toujours le même, je me
demande pourquoi ? – Peut être le charme du pilote dit la jeune femme en souriant. -Surement Naya. dit il et
il l’étreignit.
Une voix d’ours résonna dans la cabine -Tu sauteras les préliminaires plus tard Vasily, c’est un véhicule de l’armée, pas un bordel volant.
-Va te faire tâter Dimitri enfoiré de marxiste et fais nous décoller cet engin.
-Da camarade commandant content de te revoir aussi

Vasily ouvrit son sac et en sortit un conteneur marqué du sigle bactériologique et alla le mettre dans un caisson étanche qu'il referma puis il se retourna vers Naya

On a des tas de choses à ce dire ... Capitaine. Elle sourit

L’hélico décolla et prit la direction des montagnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virgil 1.1IA du ForumIA du Forum
avatar
Messages : 170
Date d'inscription : 12/02/2010
Age : 8
Localisation : Ici Et Là

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Banator 2011
Arme n°1:: Kickator 2011

MessageSujet: Re: Mission fantome    Sam 26 Fév - 13:57

Rien a dire pour ma part...chapeau bas mon petit, tu m'impressionne pour ta première fiche mon avis est plus que FAVORABLE, manque juste ton grade ^^

Et au passage je dit meilleure fiche avec celle de Carlson

_________________
The End Has Begun

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://endwar-rpg.superforum.fr
Dimitri PetrenkoSpetsnaz, Полковник/Colonel, Commandant des gardes rougesSpetsnaz, Полковник/Colonel, Commandant des gardes rouges
avatar
Messages : 214
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 25
Localisation : Prypiat, Ukraine.

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: AK-104 + Poigné + Viseur Kobra.
Arme n°1:: Saiga-12.

MessageSujet: Re: Mission fantome    Sam 26 Fév - 14:10

J'suis comme mon confrère Virgil, Avis FAVORABLE pour ta fiche Teikof, dommage que tu n'apprenne pas plus sur ton personnage et son rôle dans l'armée (même si je connais la dernière partie x))

Bref, bienvenus chez le GRU camarade ^^

_________________


"Ce grand mal... d'où est-ce qu'il est venu ? Comment il c'est faufiler dans le monde ? Quelle graine, quelle racine la fait pousser ? Qui fait ça... Qui nous tue... Qui nous arrache la vie et la lumière et nous montre pour nos narguer ce qu'on aurait put connaître... Est-ce que cette noirceur et en toi aussi ? A tu toi aussi traverser cette nuit ?"


Question du Lieutenant Dimitri Petrenko à un ami Européen après la campagne de Chine en 2014.

"la violence a réglé dans l'histoire plus de questions que n'importe quel autre facteur."

Écrivain Américain du XXème Siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael CarlsonEnforcerCorps, Colonel. Sous-Directeur du S.R.E.C, Commandant de la 19eme AéroportéeEnforcerCorps, Colonel. Sous-Directeur du S.R.E.C, Commandant de la 19eme Aéroportée
avatar
Messages : 440
Date d'inscription : 07/05/2010
Age : 35
Localisation : Cadix

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Pistolet Wilson Combat Spec Ops II (x2) + Couteau de Combat Wilson Combat G10 (x2)
Arme n°1:: ARX / UMP .45

MessageSujet: Re: Mission fantome    Sam 26 Fév - 23:13

La même, les fautes ( plus que rares ) ne gênent pas la compréhension, fais quand même attention à ne pas écrire en sms Wink

_________________
"La guerre n'est que la continuation de la politique par d'autres moyens, car la politique est le but, la guerre le moyen, et un moyen sans but ne se conçoit pas." - De La Guerre, C. Von Clausewitz



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack O'NeillJeune recrueavatar
Messages : 72
Date d'inscription : 09/08/2010

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: SCAR
Arme n°1:: Desert Eagle

MessageSujet: Re: Mission fantome    Dim 27 Fév - 20:23

hum..... Avis favorable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilad RoyantEnforcerCorps, Colonel. Directeur du S.R.E.C (suspendu), commandant de la 94eme BCEnforcerCorps, Colonel. Directeur du S.R.E.C (suspendu), commandant de la  94eme BC
avatar
Messages : 373
Date d'inscription : 25/02/2010
Age : 24
Localisation : Avalon

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Wilson Combat Spec Ops + G10 x2
Arme n°1:: Famas / SKW-338

MessageSujet: Re: Mission fantome    Dim 27 Fév - 20:28

Bon bah je cois que sergeï pourra validé

_________________


"The sun's comin'up. Even after the darkest nights, morning always comes."
"Enemy of my enemy is my friend"

" Le parachute te porte, les ailes du grand Saint Michel te supportent, l'étoile te guide. Les lauriers te rappellent la gloire des Anciens, la couronne de chêne, la force qui caractérise les parachutistes. Mais la mort te guette et elle est représentée par le noir entre les suspentes ".





"Tu feras la guerre avec prudence."

- Devise de la 94 ème d'assaut

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Mission fantome    

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission fantome

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
End War :: Fiche De Présentation :: Fiches validées. :: Les meilleurs fiches.-