AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Timofey Vanzine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Timofey VanzineG.R.U, Сержант/SergentG.R.U, Сержант/Sergent
avatar
Messages : 56
Date d'inscription : 19/04/2011
Age : 24
Localisation : Au bon endroit au bon moment

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Saiga-12u + 92 FTP
Arme n°1:: RPK-5M + QSZ-93

MessageSujet: Timofey Vanzine   Sam 23 Avr - 16:27

10 AOÛT 20H00
Kazakhstan Q.G de la S.M.B . Zone tampon de sécurité,
entrée principale.
Soldat Timofey Vanzine.
A bord du train blindé en approche de l'entrée principale...


Timofey était ballotté en tout sens par les vibrations du train roulant a pleine vitesse. Il devait mobiliser tout son entrainement pour éviter de se retrouver écrasé contre la paroi d'acier du wagon blindé. Il trouvait ce voyage interminable et fort pénible. Ses camarades présents dans le wagon étaient sûrement du même avis car ils étaient très occupés à vomir par la porte grande ouverte du train.

Par la porte ouverte il voyait le paysage montagneux enneigé défiler a toute vitesse, çà et là quelques sapins, mais sinon rien qui ne puisse trahir leur destination.
Dans un tournant, il la vit enfin ...

A travers le rideau blanc formé par la tempête de neige, les lumières des projecteurs perçaient ce brouillard blanc, il voyait clairement le trou noir à la base de la montagne, les portes blindées de la base souterraine. Il y avait quelques bâtiments, une piste d'atterrissage, trois hangars et ce qui ressemblait à une caserne.

Le train commença à ralentir.

Les hommes se remirent debout et réajustèrent leurs uniformes.

- Fermez cette foutu porte, grogna un des homme, ils vont nous allumer si ils voient qu'on l'a ouverte malgré les ordres...

Les Spestnaz s'empressèrent de fermer la lourde porte.

Pendant quelques instants ils n'entendirent plus que les respirations couvertes par le boucan du convoi.
Puis d'un seul coup les roues émirent un horrible crissement métallique qui projeta tout le monde vers l'avant du wagon. Le train s'arrêta.
Il n'eut pas le temps de se remettre debout, la porte s'ouvrit violemment et des soldats en tenue de combat noir mat, avec de lourds gilets tactiques se hissèrent dans le compartiment.
Timofey n'avait jamais vu ces uniformes ni ces insignes, les types avait l'air féroces, personne ne disait plus rien dans le wagon.
Puis une femme, une officier au grade de Capitaine monta a l'intérieur. Elle avait la même tenue noir mat mais portait par dessus un manteau fourré, camouflage hiver.
Elle s'adressa à lui avec une voix neutre, mais qu'il sentit douce quand même.

- Soldat Vanzine ?... Timofey Vanzine ?

Il acquiesça, ne quittant pas des yeux les deux ours polaires armés de lourds Fusils d'assaut Nikonov, Des armes réservées aux soldats d'élites...

- Je suis le Capitaine Naja Janor je vais vous conduire jusqu'au camarade Teikof. suivez moi.

Ce n'était pas vraiment une proposition... il prit son paquetage et sauta a l'extérieur a la suite du Capitaine, les deux gros bras restèrent dans le wagon, l'un d'eux referma la porte, le "Clunk" de la porte blindée résonna contre la paroi rocheuse.


Il suivit le Capitaine par la gigantesque porte blindée de la base, l'intérieur était immense tout n'était que parois d'acier, béton, conduits de ventilation, canalisations métalliques, l'ensemble donnait l'impression d'un immense bunker un peu glauque...

Ils prirent un ascenseur, pendant la descente il posa une question qui lui trottait dans la tête :


- Est-ce que je pourrais savoir ce que je fais là ?

Le Capitaine se contenta de hausser les épaules en guise de réponse, puis finalement, peu de temps avant que les portes s'ouvrent elle ajouta :

- Disons qu'on a besoin de vos compétences, mais le Commandant Teikof vous dira tout ce que vous devez savoir.

Ils sortirent de l'ascenseur pour se retrouver dans un grand couloir. Quelques portes donnaient sur des bureaux où on voyait des hommes et des femmes sur des ordinateurs, ou en train de faire des aller-retours en portant d'épais dossiers.

- Ça travaille dur hein ? Vous vous sentez à la hauteur ? Demanda le Capitaine Janor, remarquant les regards curieux de Timofey.
- Ça ne me fait pas peur, dit-il d'un ton détaché en haussant un sourcil, je travaille sur le terrain, pas dans des bureaux.

Naja dissimula un sourire satisfait puis lui fit signe de s'arrêter. Ils étaient arrivés devant une porte sur laquelle était écrit :


Commandant Vasily Teikof
Directeur de la Sûreté Militaire Bactériologique

Naja frappa deux fois et entra.

Le bureau était grand mais simple, une moquette bleu marine couvrait le sol, les murs étaient en marbre brun, l'éclairage venait de lampes encastrées dans le plafond. Des étagères métalliques couvrait un pan de mur, l'autre était occupé par des cartes tactiques de différents théâtres d'opérations. Enfin au centre de la pièce se trouvait derrière une table en verre, assit bien droit dans un confortable fauteuil, le Commandant Vasily Teikof Commandant en chef des Forces de la sureté Militaire bactériologique.

[...]

Vasily referma le dossier qu'il avait devant lui et remit un peu d'ordre à son bureau, rajusta un pli sur son uniforme impeccable et enfin fit craquer ses jointures.

Deux coups sec furent frappé a la porte puis celle si s'ouvrit sur le Capitaine Janor et la nouvelle recrue.

Ils se mirent au garde à vous.

- Le 1ère classe Timofey Vanzine camarade commandant.
- Merci Capitaine laissez nous je vous prie.

Elle salua puis sortit

- Repos soldat.

il se détendit, il le toisa un moment du regard, Cétait un jeune homme d'environ trente ans, il avait les cheveux châtains coupés court, des yeux aux couleurs d'un bleu clair qui virait au gris... un regard qui n'était pas meurtri par toute l'horreur d'une guerre "... comme, les miens" pensa-t-il sombrement, mais néanmoins il avait un regard vif et attentif.
Il décida de le tester.

- Soldat avez-vous une idée de qui je suis, de l'endroit où vous êtes et de ce que l'on fait ici ?

Timofey répondit presque sans hésiter.

- Je sais qui vous êtes, je pense savoir où nous sommes, et je crois avoir une bonne idée de ce que l'on fait ici.
- Je vois, on ne répond qu'à la question posée. Et, pouvez donc me dire ce que vous avec en tête à ce sujet ?
- Votre nom, il est écrit sur la porte de votre bureau, vous êtes le Commandant Vasiliy Teikof, Directeur de la Sûreté Militaire Bactériologique. Vu le trajet en avion jusqu'à Bamaul et le direction de la voie ferrée, on doit être quelque part au Sud-Est du Kazakhstan dans les régions montagneuses. Sûreté Militaire Bactériologique, c'est forcément une branche du GRU, et qui logiquement, assure la défense du territoire au niveau des menaces bactériologiques et chimiques.
- Et bien, rien ne vous échappe, vous avez le sens du détail, dit-il en se redressant sur son fauteuil.

Un court silence de quelques secondes s'installa avant que le commandant ne reprenne la discussion.

- Avant tout vous devez savoir que tout ce qui se fait ici est classé secret défense... toutes nos opérations sont clandestines... et en ce qui concerne les actions de cette agence vous n'êtes pas si éloigné de la réalité...
Je vais vous éclairer un peu :
Vous avez vu juste, nos activités principales sont bien d'assurer la défense du territoire au niveau des menaces bactériologiques et chimiques au niveau territorial, mais également a l'échelle global.
Nous avons des hommes absolument partout dans le monde, des cellules dormantes prêtes a être activé en cas de besoin.

Nous traquons les dangers biologiques qui pourrait nuire a notre mère patrie.
Nous utilisons aussi bien l'espionnage que le sabotage que l'assassinat.
Nous sommes capables de frapper n'importe ou n'importe quand.
Une fois engagés les agents reçoivent une formation que même les forces spéciales du GRU n'oserait pas rêver... vous devenez une armée a vous tout seul, capable de frapper l'ennemie au cœur tout en restant une ombre.
Vous bénéficiez du meilleur matériel, du meilleur armement dont dispose l'armée.
Bien sûr vous ne travaillez pas seul, vous êtes inclus dans une escouade de combat : les Groupes d'Intervention Bactériologiques.
Les agents que nous employons sont recrutés pour disons... des compétences spéciales qu'ils possèdent.


Timofey commençait a y voir un peu plus clair.

- Ce qui arrive à votre présence ici. J'ai ici votre dossier militaire,
dit-il en désignant l'épais dossier posé devant lui. Je l'ai lu et j'ai été presque impressionné...

Il repoussa le dossier négligemment sur un coin de table.

- Mais pour moi un dossier ne veut rien dire, ce qui m'intéresse c'est de voir ce que l'individu est capable de me fournir, l'aspect humain vous voyez ?

Il se redressa sur son fauteuil.

- Racontez moi maintenant, un dossier peut oublier certains ... "détails"... qui pourrait resurgir et par la suite faire capoter une opération. Parler moi d'abord de votre enfance, je sais que vous avez eu disons un évènement assez bouleversant je crois.

Le soldat n'aimait pas vraiment parler de lui même, raconter sa vie en tout cas. Mais il n'avait pas vraiment le choix

- Je suis né le 26 janvier 1988 à Novgorod, et je doute que mes histoires de nouveau né vous intéresse, et de toute façon, je ne m'en souviens pas.

Il émit un léger soupir.

- En 2003, nous avons déménagé à Beslan, en Ossétie du Nord. Je n'ai jamais vraiment compris pourquoi, à part le fait qu'on avait un peu de famille là-bas, un oncle.

Il sentait la colère monter peu à peu en lui, bien qu'il fit tout son possible pour ne pas le montrer. Peut-être que le Commandant le déchiffra, mais il n'y laissa rien paraître.

- Le 1er septembre 2004, la « fameuse » prise d'otage de Beslan. Ils avaient choisit le jour de la connaissance, afin de maximiser le nombre d'otages. Pour « intimider » les forces de police, ils ont exécuté 20 adultes...

Timofey expira lourdement.

- Dont mes parents...

Il fixa Teikof droit dans les yeux, celui-ci ne bougeait pas d'un poil.

- Après avoir passé deux jours à étouffer de chaud, à avoir peur, à boire notre urine pour ne pas mourir, à en voir certains être libérés pendant que nous restions captifs, le FSB a tenté un assaut pour nous libérer. Mais les terroristes ont ouvert le feu.

Il se gratte un peu anxieusement le ventre puis continue.

- À partir de ce moment là tout s'est transformé en boucherie, des explosions, des tirs, des cris. Profitant de la confusion, je me suis échappée avec quelques autres personnes, mais nous nous sommes retrouvés entre les tirs de
l'armée russe et ceux des terroristes. Je ne sais même pas par quel coup de chance je m'en suis tiré, les autres sont presque tous morts.


Il fit un petite pause afin d'essuyer ses mains moites contre son treillis.

- Au final, je ne vous apprend rien, plus de 300 victimes civiles, un échec, annonça-t-il froidement. Je n'ai pas de mot assez fort pour exprimer à quel point je haïssait ces terroristes, et à quel point j'en voulais aux forces spéciales pour avoir abrégé la situation et pour l'avoir traité avec autant de dommages collatéraux...

Ayant enfin finit de parler de cet épisode horrible de sa vie, Timofey se détendit un peu, et ses mots semblaient sortir un peu plus facilement.

- En 2006, j'avais 18 ans, l'âge de la conscription, c'est aussi la dernière fois que j'ai vu mon oncle, qui était devenu mon tuteur. Vu mon passé traumatisant j'aurais facilement pu échapper au service militaire, mais je voulais y aller, je voulais faire la différence, et montrer ma détermination, clama-t-il. Tout le monde redoute la Diedovchina, personne n'aime être bizuté jusqu'à la mort. Moi, après ce que j'avais vécu, rien ne pouvait me briser, si bien que je me suis engagé l'année suivante.

Le soldat semblait retrouver son calme et il parlait à présent normalement.

- Bon, je ne vais pas revenir sur ce qu'il s'est passé en 2008, vous y étiez sûrement, mais ça m'a valu la promotion au rang de Starshina. L'année suivante, par manque d'effectif on fortement « encouragé » à rejoindre l'Armée de l'air. Un choix un peu bizarre, mais j'ai réussit à apprendre sur le tas en plus de journées de travail théorique intensives. Après 3 ans, quelques opérations réussies aux commandes de Ka-50 et de Mi-24, j'ai atteint le rang de Praporshchik. Mais le grade une fois qu'on intègre les forces spéciales ça ne veut plus dire grand chose.

Il s'arrêta le temps de se gratter le haut du crâne.


- Je vous en prie continuez, déclara simplement le Commandant Vasily Teikof.
- En 2012, je passe le test d'entrée dans les Spetsnaz, pas une seule fois je n'ai songé à abandonner, j'ai fais de mon mieux et je l'ai fais jusqu'au bout. Après avoir suivi la formation standard, j'ai intégré la section Alfa, où j'ai suivi une formation avancée aéroportée et un entraînement spécial pour les armes à feu.

Il n'y a pas de fierté dans sa voix, il semble juste exposer les faits de manière indifférente, mais au fond de lui, il est satisfait de tout ce qu'il a accomplit.


- Après 2 ans passé à s'entraîner et à effectuer quelques raids chez des dealers de drogue et quelques organisations criminelles mineures, je suis assigné à un groupe d'intervention pour une prise d'otage à Moscou. En aucun cas ce fut l'occasion d'une revanche personnelle, mais ce fut tout de même un certain accomplissement pour moi. Tout s'est passé « proprement », les seuls victimes étaient les terroristes.


En même temps qu'il parlait il observait le Commandant. Impossible de dire ce qu'il ressentait, il restait sérieux, impassible, très professionnel. Sûrement pour mieux étudier Timofey.

- Dans un programme de renforcement des troupes moi et quelques camarades furent affecté à l'entraînement que reçoivent en temps normal la section Vympel, notamment l'infiltration, le tir de précision et d'élite poussé à l'extrême, les arts martiaux, l'assistance médicale, le pilotage d'avions... Enfin, je ne dois sûrement rien vous apprendre Commandant. J'ai également été formé au sabotage et au contre sabotage, et surtout à l'explosif.

Sentant ses muscles se crisper à nouveau, Timofey bascula sa tête sur le côté puis la rabattit rapidement de l'autre côté en faisant craquer son cou.

- En 2015, pendant un exercice en Oural Méridional, mon escouade a été décimée par une embuscade terroriste. J'ai réussit à m'échapper avec un camarade blessé en les semant dans la forêt puis en sautant dans l'Oural et en se laissant porté par le courant jusqu'à une distance sûre.
- Oui ça a été un coup dur pour nous.
- La même année, lors d'une mission à haut risque je remplace le rôle d'un équipier blessé qui a du être évacué pour désamorcer une bombe qui devait exploser à une heure précise le lendemain lors d'un concert pour l'inauguration de l'extension d'un centre commercial. C'était mon premier désamorçage en conditions réelles. Bref, on a laissé aucune trace, et personne n'en a jamais rien su.

Le soldat commence à avoir la gorge sèche à force de parler, mais ne s'en plaint pas.

- Un an plus tard, le FSB retrouve la trace du responsable de l'embuscade en Oural. Étrangement je suis assigné avec deux autres personnes pour l'assassiner. Afin d'envoyer un message fort on nous a « conseillé » de faire un maximum de bruit pour que le reste de son organisation comprenne. Habillé en civil, et sans le moindre équipement, nous parvenons à créer rapidement un explosif à base d'engrais et de fuel que nous plaçons discrètement sous le voiture du concerné. Pas de dommages collatéraux.

Timofey tousse légèrement et se racle le plus silencieusement possible la gorge.

- On m'a bien proposé quelques promotions et montées en grades pour mes « bons et loyaux services » mais ça ne m'a jamais intéressé, mon travail est sur le terrain, c'est là que je suis le plus efficace. Je ne donne pas d'ordre, je tire le meilleur parti de ceux qu'on me donne.
Sinon, il n'y a pas si longtemps que ça, j'ai participé à la destruction d'une organisation rebelle en Biélorussie, une opération majeure, et malgré la mort de deux coéquipiers avec deux blessés dont un inconscient dans notre, nous avons réussi à accomplir la mission et à sauver ceux qui pouvaient l'être.

- J'en ai entendu parlé, du très bon travail.
- Merci Commandant.

Vasily Teikof se penche en arrière, adoptant une position plus confortable sur son fauteuil puis déclare :

- Et bien, on peut dire que vous ne faites pas les choses à moitié.
- Je travail toujours au mieux de mes capacités, Commandant.


Un silence s'installa pendant quelques minutes, puis le Commandant repris la parole.

- Je savais déjà tout cela avant que vous ne rentriez dans ce bureau Timofey, Voyez-vous cela fait un moment que l'agence s'intéresse a vous. Nous vous suivons depuis cette prise d'otage à Moscou...

En fait c'est moi qui ait signé de ma main l'ordre de vous affecter au programme d'entrainement "VERSKAYA" je voulais savoir jusqu'où on pouvait vous pousser.

Timofey resta un moment sans rien dire, abasourdi.

Vasily sourit :


- Allons ne faites pas cette tête, vous n'avez pas idée de votre potentiel, ça aurait été un gâchis de vous laisser dans les troupes régulières...

Il se leva et alla derrière son bureau et ouvrit un mini-bar en métal d'où il en sortit la boisson nationale... une bouteille de vodka avec deux verres. Il les remplit et en tendit un à Vanzine qui le prit, un peu gêné car
il ne buvait pas d'alcool. Teikof sentit son trouble et lui reprit son verre puis bu une gorgé du sien avant de se rassoir.


- Vous êtes un soldat de talent, courageux et vif, vous exécutez les ordres sans hésiter, votre potentiel, votre expérience au combat ainsi que dans vos spécialisations pourrait nous être utile... nous manquons d'experts dans votre genre.

- Vous me flattez commandant.

- La flatterie ne fait pas parti de mes attributions dit-il, je ne fais qu'exposer des faits. Si vous n'aviez été qu'un simple troufion sans intérêt, ce qui n'est pas le cas, vous ne seriez pas ici.

il se tu un moment.

- Je vous offre une opportunité de pouvoir participer aux évènements qui vont ravager le monde, un moyen de protéger la mère patrie, d'avoir la possibilité de changer le cour de la guerre qui s'annonce imminente désormais... Vous pouvez le faire de deux façons comme un simple soldat aveugle et sans la moindre vision d'ensemble ou alors
en tant qu'un commando d'élite capable de toucher l'ennemi au cœur.

En clair je vous propose un poste au sein des G.I.B.


Le commandant le regarda gravement.

- Acceptez ou refusez mais vous ne pourrez pas revenir en arrière...

Les deux hommes connaissaient déjà la réponse.

_________________________________________________________

Un grand merci à Vasily Teikof pour avoir écrit avec moi cette fiche Very Happy


Dernière édition par Timofey Vanzine le Dim 5 Juin - 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/greendaddy0
Gilad RoyantEnforcerCorps, Colonel. Directeur du S.R.E.C (suspendu), commandant de la 94eme BCEnforcerCorps, Colonel. Directeur du S.R.E.C (suspendu), commandant de la  94eme BC
avatar
Messages : 373
Date d'inscription : 25/02/2010
Age : 23
Localisation : Avalon

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Wilson Combat Spec Ops + G10 x2
Arme n°1:: Famas / SKW-338

MessageSujet: Re: Timofey Vanzine   Mar 26 Avr - 9:05

AVIS Favorables

_________________


"The sun's comin'up. Even after the darkest nights, morning always comes."
"Enemy of my enemy is my friend"

" Le parachute te porte, les ailes du grand Saint Michel te supportent, l'étoile te guide. Les lauriers te rappellent la gloire des Anciens, la couronne de chêne, la force qui caractérise les parachutistes. Mais la mort te guette et elle est représentée par le noir entre les suspentes ".





"Tu feras la guerre avec prudence."

- Devise de la 94 ème d'assaut

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael CarlsonEnforcerCorps, Colonel. Sous-Directeur du S.R.E.C, Commandant de la 19eme AéroportéeEnforcerCorps, Colonel. Sous-Directeur du S.R.E.C, Commandant de la 19eme Aéroportée
avatar
Messages : 440
Date d'inscription : 07/05/2010
Age : 35
Localisation : Cadix

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Pistolet Wilson Combat Spec Ops II (x2) + Couteau de Combat Wilson Combat G10 (x2)
Arme n°1:: ARX / UMP .45

MessageSujet: Re: Timofey Vanzine   Mer 27 Avr - 18:55

J'ai adoré la fiche, bravo Wink

Favorable

_________________
"La guerre n'est que la continuation de la politique par d'autres moyens, car la politique est le but, la guerre le moyen, et un moyen sans but ne se conçoit pas." - De La Guerre, C. Von Clausewitz



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom ClancyMaitre des lettres.Maitre des lettres.
avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 21/02/2011
Age : 27
Localisation : Suisse

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: N/A
Arme n°1:: N/A

MessageSujet: Re: Timofey Vanzine   Ven 29 Avr - 17:00

Bienvenue à toi, j'adore ta fiche Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timofey VanzineG.R.U, Сержант/SergentG.R.U, Сержант/Sergent
avatar
Messages : 56
Date d'inscription : 19/04/2011
Age : 24
Localisation : Au bon endroit au bon moment

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Saiga-12u + 92 FTP
Arme n°1:: RPK-5M + QSZ-93

MessageSujet: Re: Timofey Vanzine   Lun 2 Mai - 11:37

Merci pour cet accueil, ça fait toujours plaisir d'écrire un truc qui plaît à d'autre !

Mais je n'y serais jamais arrivé sans le bon Vasily Teikof Wink


Dernière édition par Timofey Vanzine le Dim 5 Juin - 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/greendaddy0
Michael CarlsonEnforcerCorps, Colonel. Sous-Directeur du S.R.E.C, Commandant de la 19eme AéroportéeEnforcerCorps, Colonel. Sous-Directeur du S.R.E.C, Commandant de la 19eme Aéroportée
avatar
Messages : 440
Date d'inscription : 07/05/2010
Age : 35
Localisation : Cadix

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Pistolet Wilson Combat Spec Ops II (x2) + Couteau de Combat Wilson Combat G10 (x2)
Arme n°1:: ARX / UMP .45

MessageSujet: Re: Timofey Vanzine   Lun 2 Mai - 12:52

Je te prierais de choisir ton arme secondaire parmi l'arsenal Spetsnaz (ICI) s'il te plaît Smile Après il ne restera que l'avis de Jack et celui de Sergeï à attendre

_________________
"La guerre n'est que la continuation de la politique par d'autres moyens, car la politique est le but, la guerre le moyen, et un moyen sans but ne se conçoit pas." - De La Guerre, C. Von Clausewitz



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timofey VanzineG.R.U, Сержант/SergentG.R.U, Сержант/Sergent
avatar
Messages : 56
Date d'inscription : 19/04/2011
Age : 24
Localisation : Au bon endroit au bon moment

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Saiga-12u + 92 FTP
Arme n°1:: RPK-5M + QSZ-93

MessageSujet: Re: Timofey Vanzine   Lun 2 Mai - 13:00

Je veux pas faire le mec chiant, mais il n'y a pas de shotgun dans l'armurerie, et moi je veux un shotgun !

Le saiga-12 est le shotgun en service dans l'armée russe, je me suis dit que ça passerait...

http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_equipment_of_the_Russian_Ground_Forces
http://en.wikipedia.org/wiki/Saiga-12

Mais s'il faut choisir autre chose je le ferais.


Dernière édition par Timofey Vanzine le Dim 5 Juin - 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/greendaddy0
Michael CarlsonEnforcerCorps, Colonel. Sous-Directeur du S.R.E.C, Commandant de la 19eme AéroportéeEnforcerCorps, Colonel. Sous-Directeur du S.R.E.C, Commandant de la 19eme Aéroportée
avatar
Messages : 440
Date d'inscription : 07/05/2010
Age : 35
Localisation : Cadix

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Pistolet Wilson Combat Spec Ops II (x2) + Couteau de Combat Wilson Combat G10 (x2)
Arme n°1:: ARX / UMP .45

MessageSujet: Re: Timofey Vanzine   Lun 2 Mai - 14:47

Alors je vais de ce pas ajouter un fusil à pompe dans l'armurerie de chaque faction Smile et tu vas pouvoir garder ton Saiga 12 Smile

_________________
"La guerre n'est que la continuation de la politique par d'autres moyens, car la politique est le but, la guerre le moyen, et un moyen sans but ne se conçoit pas." - De La Guerre, C. Von Clausewitz



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timofey VanzineG.R.U, Сержант/SergentG.R.U, Сержант/Sergent
avatar
Messages : 56
Date d'inscription : 19/04/2011
Age : 24
Localisation : Au bon endroit au bon moment

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Saiga-12u + 92 FTP
Arme n°1:: RPK-5M + QSZ-93

MessageSujet: Re: Timofey Vanzine   Lun 2 Mai - 15:05

ça c'est gentil, merci ! Smile


Dernière édition par Timofey Vanzine le Dim 5 Juin - 19:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/greendaddy0
Jack O'NeillJeune recrueavatar
Messages : 72
Date d'inscription : 09/08/2010

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: SCAR
Arme n°1:: Desert Eagle

MessageSujet: Re: Timofey Vanzine   Lun 2 Mai - 16:31

Avis Favorable

Jackie a un mal de tête, y avait trop à lire ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilad RoyantEnforcerCorps, Colonel. Directeur du S.R.E.C (suspendu), commandant de la 94eme BCEnforcerCorps, Colonel. Directeur du S.R.E.C (suspendu), commandant de la  94eme BC
avatar
Messages : 373
Date d'inscription : 25/02/2010
Age : 23
Localisation : Avalon

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Wilson Combat Spec Ops + G10 x2
Arme n°1:: Famas / SKW-338

MessageSujet: Re: Timofey Vanzine   Lun 2 Mai - 22:12

Mdr pense a moi qui suis sur mon iPod c est écrit tout petit xD

Enfin si Sergei ne passe pas d ici mercredi je validerai

_________________


"The sun's comin'up. Even after the darkest nights, morning always comes."
"Enemy of my enemy is my friend"

" Le parachute te porte, les ailes du grand Saint Michel te supportent, l'étoile te guide. Les lauriers te rappellent la gloire des Anciens, la couronne de chêne, la force qui caractérise les parachutistes. Mais la mort te guette et elle est représentée par le noir entre les suspentes ".





"Tu feras la guerre avec prudence."

- Devise de la 94 ème d'assaut

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilad RoyantEnforcerCorps, Colonel. Directeur du S.R.E.C (suspendu), commandant de la 94eme BCEnforcerCorps, Colonel. Directeur du S.R.E.C (suspendu), commandant de la  94eme BC
avatar
Messages : 373
Date d'inscription : 25/02/2010
Age : 23
Localisation : Avalon

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Wilson Combat Spec Ops + G10 x2
Arme n°1:: Famas / SKW-338

MessageSujet: Re: Timofey Vanzine   Jeu 5 Mai - 7:22

Valider tu peux rp a partir maintenant et je t'integrerai a ton groupe vendredi soir quand j'aurai accès au pc

_________________


"The sun's comin'up. Even after the darkest nights, morning always comes."
"Enemy of my enemy is my friend"

" Le parachute te porte, les ailes du grand Saint Michel te supportent, l'étoile te guide. Les lauriers te rappellent la gloire des Anciens, la couronne de chêne, la force qui caractérise les parachutistes. Mais la mort te guette et elle est représentée par le noir entre les suspentes ".





"Tu feras la guerre avec prudence."

- Devise de la 94 ème d'assaut

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timofey VanzineG.R.U, Сержант/SergentG.R.U, Сержант/Sergent
avatar
Messages : 56
Date d'inscription : 19/04/2011
Age : 24
Localisation : Au bon endroit au bon moment

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Saiga-12u + 92 FTP
Arme n°1:: RPK-5M + QSZ-93

MessageSujet: Re: Timofey Vanzine   Jeu 5 Mai - 9:26

supercool merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/greendaddy0
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Timofey Vanzine   

Revenir en haut Aller en bas
 

Timofey Vanzine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Timofey

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
End War :: Fiche De Présentation :: Fiches validées.-