AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Passé recomposé .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vasily TeikofSpetsnaz, Полковник/Colonel, Commandant de la 22eme AéroportéSpetsnaz, Полковник/Colonel, Commandant de la 22eme Aéroporté
avatar
Messages : 291
Date d'inscription : 21/11/2010
Age : 24
Localisation : Lac Baikal Russie

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: TT-21
Arme n°1:: Fusil d'assaut Vepr

MessageSujet: Passé recomposé .   Mar 2 Aoû - 21:31

14 AOUT 2H15
ESPACE AERIEN RUSSE
PCMA Antonov AN 225 "Cossack" en route pour
QG SMB Kazakhstan a 6500 mètres d’altitude
Major Dimitri Sargov


Dimitri contemplait du regard les membres de la force d'intervention allongés contre les parois arrondi de la carlingue, la plupart s'étaient écroulés de fatigue dès qu'il avaient été débarrasser de leur équipements, ils dormaient tous pour la plupart d'un sommeil de plomb terrassé par les événements de la veille...

Sargov ne se souvenait pas d’être sorti du bâtiment en ruine sous les bombardements et les tirs croisés, il ne se rappelait pas d'avoir sauté dans le dernier hélico, et d'avoir contemplé la cote s'éloignant a toute vitesse sous le feu des mitrailleuses ...
il ne se rappelait pas non plus la douche chimique et la désinfection dès qu'ils s'étaient posés sur le Mikaël Gorbatchev ...
il se souvenait par contre d'avoir vu les secouristes sortir un a un les morts et les blessés... les uns dans leur sacs noires les autres dans leur brancards... il na pas oublié non plus le regard de son commandant et ami Teikof lorsque celui ci contemplaient la longue rangé de sacs noirs alignés en rang serré a même le pont du navire... il se rappelait de sa mine meurtri lorsque les blessés passé devant lui le salèrent tête haute, certains n'arrivaient même pas a marcher seul... c'est la mine décomposé de Teikof dont il se souvenait le mieux... un regard qui l'avait ramené en arrière des années auparavant.

Puis comme dans un rêve ils avaient embarqués dans des hélicoptères de transports lourd et avait gagné la cote, avant même d'avoir atteint la zone d’atterrissage aménagé il l'avait aperçût ... l'appareil qui avait pour nom de code "Cossack" plus connu sous le nom d' Antonov.

l'appareil avait été affrété pour évacuer la force d'intervention de la Sureté.

il avait été configuré en mode Hôpital de campagne pour les bon soins de sa mission d'évacuation, une équipe médicale était a bord, dès que les hélicos furent posés, les hommes emmenèrent les blessés et toute l'unité disparurent par la rampe de queue englouti par le monstre d'acier, vingt minutes plus tard il décollait, majestueusement malgré sa taille, mettant le cap vers la Russie.

Sargov avança entre les rang des soldats éreintés, la gigantesque soute de l'appareil qui normalement pouvait contenir plus de 250 tonnes de fret, avait été séparé en plusieurs parties par des cloisons amovibles ,il se trouvait en queue, il remonta la soute s’arrêtant parfois pour quelques mots bien placés a l'attentions de certains soldats qui s'étaient assis de parts et d'autres sur les sièges des deux cotés de la cabine. les palques de tôle vibrait sous ses pieds par la puissance des six turboréacteurs.

Il arriva a la séparation de la soute, il ouvrit la porte et se retrouva dans une infirmerie hâtivement dressé, les blessés, la plupart sur des lits de camps étaient soignés pzr des infirmières cette partie de la soute avait été aménagé, les dalles métallique du sol avaient été remplacés par un plancher en matière plastique blanc.
le Major s’arrêta devant chaque lit donnant quelques parole de réconforts aux hommes serrant quelques mains, un soldat blessé a l'épaule exhibait fièrement l'arme prise sur le corps d'un adversaire, Sargov souriant le félicita puis se tourna vers le fond de la salle.

Le capitaine Janor était la assis sur une chaise la tête entre les mains, un médecin... non un docteur, Dimitri reconnut Basil Zumichef, un des membres de la division cœur il fessait parti de l'équipe dirigeante; C'était un Psychologue sa présence ici était évidente il avait été attaché a l'équipe médicale pour s'occuper de l'état mentale des membres du commando .

Dimitri s'approcha doucement pour ne pas les déranger

- J'imagine votre remord Janor mais vous n'y êtes pour rein dans sa mort, si n'avait pas été lui saurait été un autre .

Naja était effondrer,elle n'avais pas dit un mot depuis qu'elle avait embarquer mais maintenant elle laissait ses émotions prendre le dessus.

- Vous n'y étiez pas ... hoqueta-t-elle ... j'ai..j'ai autorisé Vadim a pénétrer dans ce ... cette cage... je l'ai tuer aussi bien que si je lui avait mis une balle en plein cœur ...

- Le lieutenant Trachenko connaissait les risques, il savait ce qu'il fessait il a fait son devoir envers la patrie.

- Il est mort comme un animal sans personne pour l'aider ... merde j'aurais pu faire quelque-chose, j'aurais pu ...

- Vous n’êtes pas responsable de ce qui a pu se passer a l'intérieur de ce laboratoire Capitaine, personne n'aurais pu prévoir ce qui allait se passer, personne pas même vous... Vadim Trachenko est mort en accomplissant son devoir envers sa patrie, vous n'avez pas a vous sentir coupable, vous avez sauvez beaucoup de vies en bas, par votre états d'esprit vous avez sorti vos hommes de cette enfer,vous les avez préservez,vous avez su faire face a la situation,maintenant que cela est fini c'est normal que vous repensiez a tout cela, je voudrais que vous dormiez un peu, prenez un peu de repos cela vous fera du bien .

Naja essuya ses yeux et repris constance, elle fit un pale sourire dit encore quelques mots au docteur le remercie, elle se lève en titubant et prend la direction de l'arrière, Dimitri la rattrape gentiment par le bras.

- Ça va ? tu te sent mieux ?


Elle le regarde, ses yeux reflète toute la fatigue et le remord mais elle trouve encore la force de sourire

- Mieux ? je crois pas que ce soit le mot mais oui soulagé que tout ça soit fini ...

- Oui repose toi tu en as besoin ... tu as Vasily ? il est introuvable

- Il doit être dans sa cabine je l'ai vu monter vers le pont supérieur

Il passa la porte puis se retrouva de nouveau dans la partie non aménagé de la soute,une échelle de fer menait a l'étage supérieur vers le poste de pilotage et la zone aménagé en PC tactique et quelques cabines privées.

Il monta souplement l'échelle jetant un coup d'oeuil dans l'étroit cockpit ou l'équipage dirigeait l'imposant oiseau d'acier il salua puis s'engagea dans l'étroit couloir menant a la partie commune,il passa devant une rangée de portes,il vit au bout du couloir que de la lumière filtrait en dessous de la dernière porte,la cabine réservé a l'officier commandant.

Il s’arrêta devant la porte, bizarrement il eut un mauvais pressentiment,il frappa... aucune réponse... il tourna la poignée, la porte n'était pas fermé a clé, il ouvrit.

Il resta planté la sur le pas de la porte

- ... Merde Vasily ... murmura-t-il

Il entra et verrouilla la porte derrière lui .





_________________


22ème Division Aéroporté



" Je ne veut pas que l'environnement est une influence sur moi... je veut que ce soit moi qui est une influence sur mon environnement "
Franck Costello, les infiltrés .



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vasily TeikofSpetsnaz, Полковник/Colonel, Commandant de la 22eme AéroportéSpetsnaz, Полковник/Colonel, Commandant de la 22eme Aéroporté
avatar
Messages : 291
Date d'inscription : 21/11/2010
Age : 24
Localisation : Lac Baikal Russie

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: TT-21
Arme n°1:: Fusil d'assaut Vepr

MessageSujet: Re: Passé recomposé .   Mar 2 Aoû - 22:13

La seul source de lumière provenait de la lampiotte des toilettes dont la porte était resté ouverte,projetant une lumière crue sur le désordre de la cabine;

Tout avais été retourné, le lit,l'armoire avait été vidé de son contenue répandu a terre, dans un coin gisait la table de nuit qui avait semblé être projeté contre la cloison... sur le sol une combinaison de combat noir chiffonné sur le sol, dans un coin de la pièce tronait une table toute simple,une bouteille de Vodka presque vide y trônait,ainsi qu'un automatique...

Sargov froid comme une pierre scruta la petite pièce, il se dirigea vers la petite cabine adjacente fessant office de salle de bain.

Vasily était prosterné sur le sol agité de tremblements il portait un t-shirt noir maculé de sang,il remarqua alors la glace du mur brisé ,des éclats de verres jonchant le sol, il vit aussi le sang coulé de sa main gauche.

Il s'agenouilla doucement,évitant soigneusement de le toucher; il l'appela d'une voix douce

-... Vasily ...  

Il redressa lentement la tete sans pour autant le regarder . Il parla d'une voix rauque, presque un murmure ...

- Je les vois... je les vois de nouveaux...

Dimitri ne répondit rien

- Je vois de nouveaux leur visage, il me hantent ... dit Vasily d'une voix si basse qu'il du se pencher pour l'entendre ... Je revois son visage a elle ... comme si elle était en face de moi ... je les revois tous ... av... avant ... que je n'appuie sur la détente... sanglota Vasily .

Sargov lui pris l'épaule puis le secoua doucement .

- Je croyais que tu en avais fini avec tout ça Vasily, je croyais que tu avis réussi a prendre le dessus sur ce qui s'était passé la bas en Libye ...

Il repris d'une voix a la fois douce mais ferme.

- Lève toi maintenant il faut nettoyer ça, en lui désignant sa main ensanglanté. tu est complètement bourré vien t'allonger ...

Il l'aida a se relever  titubant,d'un coup Teikof fut pris de nausé et se précipita vers le petit lavabo pour vomir.
le Major attendit que son commandant eut fini de se vider pour le redresser, il alla l'allonger sur son lit, en se frayant difficilement un passage a travers la pièce encombré.

Il dénicha la trousse de premier secours derrière la porte, et s'occupa de bander la main de son ami, ivre mort,qui sombra bientôt dans un sommeil agité.

Dimitri regarda pendant quelques minutes Teikof assoupi, puis tira la seul chaise disponible, pris la bouteille et se servi un verre,pensif, il se perdit dans ses pensés tendis que l'avion continuait son voyage nocturne.

_________________


22ème Division Aéroporté



" Je ne veut pas que l'environnement est une influence sur moi... je veut que ce soit moi qui est une influence sur mon environnement "
Franck Costello, les infiltrés .





Dernière édition par Vasily Teikof le Jeu 18 Juil - 21:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vasily TeikofSpetsnaz, Полковник/Colonel, Commandant de la 22eme AéroportéSpetsnaz, Полковник/Colonel, Commandant de la 22eme Aéroporté
avatar
Messages : 291
Date d'inscription : 21/11/2010
Age : 24
Localisation : Lac Baikal Russie

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: TT-21
Arme n°1:: Fusil d'assaut Vepr

MessageSujet: Re: Passé recomposé .   Sam 6 Aoû - 22:24

...La Libye ... c'était remonter si loin en arrière. Je n'arrive pas a croire qu'il soit toujours affecté par ce qui s'y était passé la bas ... pensa Sargov Cela aurais du être enterré depuis longtemps maintenant.
Ça l'était ... jusqu’à ce soir, les événements de la veille ont du remuer ces souvenirs, et ils ont de nouveaux briser leur chaines... ce sont des fantômes qui hantent l’âme de Teikof ... certaines scènes des combats ont du lui rappeler aussi ces souvenirs la .


Il but son verre d'un trait et s'en resservi un .

Il n'aurais jamais du refuser cette visite médicale, ça lui aurais surement permis de ne pas sombrer de nouveau .

Teikof depuis plusieurs mois différait la visite médicale obligatoire imposé par les services sanitaire de l'armée, ceux qui le savaient ne prenait ça que pour de la flemmardise et que Teikof ne voulais tout simplement pas perdre son temps pour quelque chose d'aussi futile ... Mais seul Sargov savait ... la seul et unique raison que Vasily refusait obstinément de se présenter a la deuxième visite médicale c'était a cause de la présence de la présence d'un psychologue .

Avant d’être passé commandant il avait rencontré le problème similaire, un test psychologique lui avait été imposé, ce qui en était ressorti aurait tout simplement balayé ses ambitions vers un poste supérieur si le rapport aurait été transmis a la hiérarchie ... Teikof pendant son entrevue avec le psychologue lui avait tout avoué... ses troubles de sommeils, ses cauchemars a répétitions ... ses crise d'angoisses ... tous cela lié a un seul événement : Une opération secrète ayant tourné au meurtre de toute la famille de la cible.

Avec l'appuie du Major il avait réussie a convaincre le Docteur de ne pas transmettre le dossier aux service sanitaire, il accepta en échange que Teikof suive une thérapie et qu'il soit intégré a la futur unité de la Sureté .

C'est donc sur un mensoge que commença la carrière militaire de Teikof.

Mais maintenant tout se précipitait l'opération avait réveillé les vieux démons en lui même...
Il doit se faire soigner je ne peut rien faire pour lui ...

Teikof grogna dans son sommeil,avant de replonger
Un bip suivi d'un vibreur troubla le silence de la cabine,le Major fronça les sourcils contatant que c'était son crypteur sécurisé relié a la Division 39, il sortit un petit appareil ressemblant a un mobile, l'ouvrit d'une pichenette et le colla a son oreille.

- Sargov

Une voix féminine répondit brouillé par des parasites

- Le coli vient d'arriver a Ноябрь-Зулу nous attendons vos instruction

- Mettez le au frais, gardez le ainsi jusqu'a ce que j'arrive, je ne serais pas très long... Des nouvelles du SREC ?

- Il n'y a aucune raison de s’inquiéter il sont dans le vague total, notre informateur été présent lors de la conférence de presse a l'Elysé, il n'est rien ressorti de concret, le rapport sera sur votre bureau a 8H.

- Excellent il va aussi me falloir un rapport détaillé sur les évènements d'hier soir

- C'est déjà en cour


- Bien

- Encore une chose ... vous avez demandez que je vous tienne au courant sur les agissements du petit groupe de ce général Européen qui s'est introduit illégallement en Russie ...

- Oui ?

- Il semble qu'il soit responsable des trouble dans la région de . la ville a été placé en état d'urgence la présence du Maréchal Izotov est confirmé.

- Bien tenez moi au courant... encore une chose ... je veux que la station de nombre soit active pour la cellule Europe plus aucune communication en clair c'est bien compris ?

- Ce sera fait

- Sargov terminé


Il coupa la communication et resta silencieusement un moment ... un mot lui vient a l’esprit ... Royant ... Gilad Royant, si un homme sur terre pouvait comprendre ce que ressentait Teikof c'était surement cet homme la ... Il secoua la tête, vida la bouteille d'un trait et sorti sans bruit de la cabine .

_________________


22ème Division Aéroporté



" Je ne veut pas que l'environnement est une influence sur moi... je veut que ce soit moi qui est une influence sur mon environnement "
Franck Costello, les infiltrés .



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Passé recomposé .   

Revenir en haut Aller en bas
 

Passé recomposé .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Conditionnel...Présent...Passé...Recomposé
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas
» Quelques interventions de Nickie dans un passé ...recent.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
End War :: Espace RP :: Vie Militaire-