AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un petit séjour à la prison militaire avant le procès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michael CarlsonEnforcerCorps, Colonel. Sous-Directeur du S.R.E.C, Commandant de la 19eme AéroportéeEnforcerCorps, Colonel. Sous-Directeur du S.R.E.C, Commandant de la 19eme Aéroportée
avatar
Messages : 440
Date d'inscription : 07/05/2010
Age : 35
Localisation : Cadix

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Pistolet Wilson Combat Spec Ops II (x2) + Couteau de Combat Wilson Combat G10 (x2)
Arme n°1:: ARX / UMP .45

MessageSujet: Un petit séjour à la prison militaire avant le procès   Mar 9 Aoû - 11:18

18 Aout 2020, 05h21
Brest, Fédération Européenne


Mon téléphone se met à vibrer sur la table de chevet. J'ouvre les yeux. Solenn dort toujours, la tête sur mon thorax. Je tend le bras vers le téléphone en faisant attention de ne pas la réveiller. Je porte l'appareil à mon oreille.

"Carlson.

- Ici Laurie. Le Général Royant vient de finir sa.. hum... Besogne, mais il est encerclé par les troupes russes. Il a demandé que... ordonné que tu sois à Nuremberg pour hier avec Math et G et un avocat.

- Quoi ? Mais...

- Oui je sais tu te reposes mais l'EC a lancé un mandat d'arrêt contre lui et Ortiz, avec sa bande de gogoles en uniforme, vient d'être envoyé avec des flics d'Europole pour l'arrêter.

- Mais il est aidé par quasiment tous les ARC d'Europe !?! Comment ils comptent faire ?

- J'en sais rien. Mais j'espère juste que Gilad fera pas de conneries. J'ai déjà réservé ton billet pour Paris. Ton avion est à 09h00. Ca te laisse un peu de temps pour faire tes bagages.

- Pour ce que j'ai eu le temps de déballer..."

Elle raccroche et je repose mon portable. Je regarde une dernière fois le visage de Solenn, je le redis très joli pendant son sommeil, et je vais pour m'extirper du lit. Je me faufile tout doucement jusqu'au bord du lit, fais très attention à ne pas la réveiller et me lève enfin, après bien une minute d'efforts. J'avise mon sac et j'y prends un jean propre et une chemise, avant de filer à la douche. L'eau, que j'ai réglée au plus froid, me réveille instantanément, me glace les sangs même, mais c'est agréable avec plus de 30 degrés dehors et 27 à l'intérieur. Je ressors les cheveux en pétard. Je me demande si je me déciderais un jour à les recouper. Là ils sont très bien. Enfin bref. Je mets rapidement mon jean, me rase, et enfile ma chemise que je finis de boutonner quand j'entends la porte s'ouvrir. Solenn referme la porte derrière elle et s'y adosse. Elle est nue et me dévisage intensément.

"Pourquoi ?

- Hein ?

- Je suis pas assez bien pour toi ?

- ... Ah ! D'accord... Non, c'est le boulot, j'ai un avion à 9h pour Paris, je dois aller préparer un procès et j'ai un rapport à faire...

- J'espère bien, dit-elle en s'approchant pour m'embrasser. Après ce baiser, qui a pris un peu plus de temps que je ne le pensais, je finis de boutonner ma chemise et je sors de la salle de bain. Je conseille à Solenn d'aller se recoucher mais elle tient à rester avec moi. Je prépare un petit déjeuner consistant à l'anglaise, avec café, pain grillé, bacon, œuf, fromage, jus de fruit, et trois clémentines. Si ça c'est pas calorique ! Je pose le tout sur la table, et on commence à manger avec appétit, en reprenant nos conversations de milieu de nuit, avant qu'on s'endorme. Bientôt 7h et demie déjà. A la fin du petit déjeuner, je range tout et m'attable devant un dossier pour commencer à écrire le rapport sur l'Islande, puisque je suis presque sûr d'être interrogé là-dessus à un moment. Mais bien vite les mains de Solenn me déconcentrent en se baladant sous ma chemise, et je ne reste pas longtemps à me soucier du rapport et à protester. Je range mes affaires dans mon sac et on descend. Je case celui-ci dans le coffre de la voiture et nous partons pour le vallon du Stang Alar, pour une petite balade matinale. Je gare la voiture et c'est main dans la main que nous empruntons les allées du parc. Les espèces de plantes exotiques côtoyant les espèces locales provoquent un contraste au résultat surprenant et très agréable. Mais l'heure de l'embarquement approche. Nous filons jusqu'à l'aéroport de Brest-Guipavas. Je lui laisse les clés de la voiture, elle me promet de la laisser à l'Arsenal. Puis elle m'accompagne jusque devant le guichet. Là j'ai à nouveau le droit à un long baiser et un câlin, avant qu'elle ne me laisse partir, jusqu'à la prochaine fois. J'annonce la couleur à l'hôtesse qui me tend un billet et je file.



18 Aout 2020, 15h09
Prison militaire de Nuremberg, Fédération Européenne


Arpès un court séjour à Paris histoire de récupérer tout le monde, on a pris un hélicoptère, direction Nuremberg, pour essayer d'aider le Général Royant quand il arrivera. Mais ce n'est pas gagné...

_________________
"La guerre n'est que la continuation de la politique par d'autres moyens, car la politique est le but, la guerre le moyen, et un moyen sans but ne se conçoit pas." - De La Guerre, C. Von Clausewitz



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilad RoyantEnforcerCorps, Colonel. Directeur du S.R.E.C (suspendu), commandant de la 94eme BCEnforcerCorps, Colonel. Directeur du S.R.E.C (suspendu), commandant de la  94eme BC
avatar
Messages : 373
Date d'inscription : 25/02/2010
Age : 24
Localisation : Avalon

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Wilson Combat Spec Ops + G10 x2
Arme n°1:: Famas / SKW-338

MessageSujet: Re: Un petit séjour à la prison militaire avant le procès   Sam 17 Sep - 12:38

Le gadfly se posa dans la cour de la prison militaire de Nuremberg, être transféré ici avant son procès donnait un gout très amère dans la bouche de Gilad, après tous cette endroit avait abriter les pires criminels de guerre de l’humanité, comme Albert Speer, Goebbels et bien d’autres hauts responsables nazis durant leur procès en 1946. Le régime du moteur commença à diminué quand la porte latérale de l’engin s’ouvrit, deux soldats descendirent ARX près à cracher le feu, juste derrière Gilad suivit flanqué par deux autre hommes armée de P-90 et un troisième duo de garde ferma la marche eux possédais des E-3000, avec leur treillis noir typique, les MP de l’enforcer était très proche des troupes du S.R.E.C sauf que tous les MP étaient uniquement des lèches cul au service du ministre de la défense. Quand tout le groupe fut pied à terre il se dirigea vers le bâtiment face à lui. Gilad put observer les six miradors qui contenaient tous un sniper armé d’un JO-2 et de deux kommandos équipé d’une MG-36, sur les chemins de rondes une dizaine de sentinelles patrouillaient. C’est endroit était une vrai forteresse.

Le contingent, pénétra dans le hall de la structure et un petit groupe vint à leurs rencontre, il était composé du colonel Carlson, du capitaine ARC G. Kallen, du Lieutenant ARC Math Alpha-02 ainsi que du colonel Laurie Lenotte, juste derrière cette dernière se trouvait un homme d’environs soixante ans surement l’avocat car il était le seul en civil. Kallen fit signe de la tete au kommandos de les laissez et qu’il prenait la situation en main, ceux-ci se regardaient puis partir vers l’extérieur c’est alors de Gilad observa le groupe, Micheal avait l’air exténue tous comme sa collègue Laurie, Math et G. eux avait l’air en forme quant à l’avocat il n’avait pas l’air à l’aise avec tous ces soldats autour de lui. Puis le général soupira et dit.

- Content de vous voir mes amis, Micheal quelles sont les nouvelles, je veux tous savoir même si Perrault vous a dit de la boucler, niveau d’alerte, mobilisation, ordres et aussi les derniers ragots du parlement. Maintenant allons dans une salle d’interrogatoire je vous prie nous y serons plus tranquille.

_________________


"The sun's comin'up. Even after the darkest nights, morning always comes."
"Enemy of my enemy is my friend"

" Le parachute te porte, les ailes du grand Saint Michel te supportent, l'étoile te guide. Les lauriers te rappellent la gloire des Anciens, la couronne de chêne, la force qui caractérise les parachutistes. Mais la mort te guette et elle est représentée par le noir entre les suspentes ".





"Tu feras la guerre avec prudence."

- Devise de la 94 ème d'assaut

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael CarlsonEnforcerCorps, Colonel. Sous-Directeur du S.R.E.C, Commandant de la 19eme AéroportéeEnforcerCorps, Colonel. Sous-Directeur du S.R.E.C, Commandant de la 19eme Aéroportée
avatar
Messages : 440
Date d'inscription : 07/05/2010
Age : 35
Localisation : Cadix

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Pistolet Wilson Combat Spec Ops II (x2) + Couteau de Combat Wilson Combat G10 (x2)
Arme n°1:: ARX / UMP .45

MessageSujet: Re: Un petit séjour à la prison militaire avant le procès   Ven 23 Sep - 19:58

18 Aout 2020, 20h00
Prison militaire de Nuremberg, Fédération Européenne


Gilad descend de l'hélicoptère sous bonne garde. J'avais encore jamais eu affaire aux MP's de l'Enforcer Corps, mais ils ont pas l'air très costauds pour des MP's... Je suis en silence jusqu'à ce qu'il entre dans le bâtiment. L'avocat m'a dit que le dossier allait être complexe, puisque c'est une agression étrangère. C'est mal barre... Les gardes congédiés, Royant, sans préambule, me réclame des nouvelles. Nous entamons notre marche vers la salle d'interrogatoire la plus proche pour être plus tranquille.

"Notre opération en Islande a été un chaos total. Les russes étaient quatre fois supérieurs en nombre et beaucoup mieux soutenus que nous. Les renforts sont arrivés juste à temps. Bilan : 115 morts dont 6 pour le S.R.E.C. Ils ont pris le chef du projet Pégase. Ils sont parvenus à détruire le virus en infiltrant un commando. Une équipe est censée le libérer en ce moment-même. J'attends le rapport. La conférence de presse n'a dévoilé que le bilan, et a remis en place les journalistes, je l'ai sur mon ordinateur. Côté alerte, l'Armée de l'Air est passée en Defcon 4. La Marine a multiplié ses patrouilles en Mer Méditerranée et en Mer Baltique, en Mer du Nord et aux frontières de la Mer de Barents. L'Enforcer Corps attend la fin des délibérations de l'Etat-Major, mais De Bankoulé est pour un passage en Defcon 4. Le Parlement est en plein débat sur la fiabilité de nos services de Renseignement opérationnels. Et un petit groupe de députés a été réunis en bureau pour statuer sur la position que l'Europe doit prendre dans votre procès. En parlant de ça, c'est la JSF qui doit assurer la sécurité de La Haye pendant toute la durée des audiences. Les organisations pacifistes demandent qu'on évite les affrontements qui pourraient entraîner la Troisième Guerre Mondiale et ont déjà manifesté deux fois en trois jours et ils ont réussis à bloquer L'Hôtel de Brienne, et accessoirement toute la Rue Saint-Dominique le premier jour."

Ca fait un sacré monologue tout ça ! Mais je crois que tout y est. Je lui laisse le temps de digérer pendant qu'il s'assoit sur la chaise métallique. J'ouvre mon ordinateur puis ma boîte mails pro. Comme d'habitude, les mails sont nombreux, mais le tri est vite fait entre les 'Urgents' et les autres. L'un d'eux concerne l'opération en Mer de Barents pour libérer le scientifique. Il a été reçu à 19h40 et signale le départ de l'hélicoptère d'extraction du pont du porte-aéronefs. Aucunes raisons de s'inquiéter. Je fais signe à l'avocat de présenter la situation légale pendant que je m'occupe de mes mails.

"La situation est complexe en raison de la nationalité des deux parties. Le climat international est tendu et le gouvernement russe n'est pas prêt à une défaite légale. Le fait que vous les ayez agressé dans leur territoire rend probable la possibilité que le gouvernement Européen vous tourne le dos dans cette affaire, vous n'auriez donc plus aucun soutient. Tant que l'opinion publique est derrière vous vous n'avez pas grand chose à craindre de ce côté là. De plus, la notion de Crime de Guerre est très vague dans le cas qui nous concerne, puisque nous ne sommes pas présentement en guerre. Sauf si des informations m'ont été cachées. Il va falloir une défense en béton et de nombreux témoins pour prouver la légitimité de votre action et éviter votre condamnation."

_________________
"La guerre n'est que la continuation de la politique par d'autres moyens, car la politique est le but, la guerre le moyen, et un moyen sans but ne se conçoit pas." - De La Guerre, C. Von Clausewitz



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilad RoyantEnforcerCorps, Colonel. Directeur du S.R.E.C (suspendu), commandant de la 94eme BCEnforcerCorps, Colonel. Directeur du S.R.E.C (suspendu), commandant de la  94eme BC
avatar
Messages : 373
Date d'inscription : 25/02/2010
Age : 24
Localisation : Avalon

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Wilson Combat Spec Ops + G10 x2
Arme n°1:: Famas / SKW-338

MessageSujet: Re: Un petit séjour à la prison militaire avant le procès   Dim 2 Oct - 19:06

Gilad prit un air pensif à la suite de l’annonce des nouvelles pas Micheal, ces dernières n’étonnait pas le général, sauf sur un point, le fait que l’Europe, sa patrie, se pose la question du quel camp choisir, le gouvernement savait pertinemment que la Russie était l’agresseur et que seul une réponse militaire pouvait être employé dans une tel situation. Âpres quelques instants l’officier releva la tête et prit la parole.

- Laurie, passe le S.R.E.C en defcon 2 s’il te plait, que toutes nos ressources soit redirigé vers une surveillance accrus des russes, mouvement de troupes et le patin ! Math ou sont Beck et Keller ?

- Keller est en route chef quand à Beck la dernière fois que je l’ai vu c’est à l’Hilton, lui est Ortiz avait l’air de discuté de manière très amical comme de vieux potes.

Gilad souleva son sourcil gauche en regardant, Laurie et Carlson avec un sourire léger plein d’humour.

- L’Hilton hein ? que n’entende plus aucun de vous parler sur le train de vie de l’état.

L’officier s’esclaffa accompagner pas ses subalterne, mais après quelques instant l’avocat prit la parole d’un air perplexe.

- Monsieur Royant, vous n’avez pas l’air de comprendre, vous allez passer en cour martial face à un jury militaro-civil international qui va vous jugez pour le meurtre de 45 russes, dont des femmes et des enfants !

A ces mots Gilad se leva d’un bond et attrapa l’avocat par le col en le plaquant au mur, la colère l’avait envahie.

- Et dont 22 de ces communistes de merde ont tué 15 de mes hommes ainsi que ma PETITE FILLE ! Vous savez ce que ça fait d’arriver cher vous et de voir votre enfant dans une housse mortuaire et votre femme en pleur dans les bras de vos parents !

- N...NN…No…non monsieur je…je ne le sais pas.

Tout le monde était debout et observait le commandant ARC, Laurie s’approcha de son supérieur et ami et lui prononça quelques mots que nul put entendre, mais cela calma Gilad qui fondit en larme avant de se rassoir et de reprendre son souffle.

- Désolée maitre, mais avec les événements de ces derniers jours, très bien nous devons nous activer, G. vas à Toulon et aide les à récupérer tous ce qui peut nous aider sur l’épave du cargo, Math surveille Ortiz et Beck, je parie qu’actuellement elle lui fait une bonne pipe ! Laurie, avec Keller vous allez récupérer tous les éléments possible sur l’enquête de l’Europol et toutes les donnée sur les russes et fais déclassifier, la mission en Islande, sauf le virus dit uniquement qu’on développe de l’armement balistique là-bas, de même pour « Titan », Micheal vous restez avec moi et l’avocat on à une défense à préparer !

Âpres le discours de Gilad tous quittèrent la pièce sauf le second de Gilad et l’avocat, ce dernier sortit de quoi écrire et avec Carlson ils commencèrent à éplucher le dossier.

_________________


"The sun's comin'up. Even after the darkest nights, morning always comes."
"Enemy of my enemy is my friend"

" Le parachute te porte, les ailes du grand Saint Michel te supportent, l'étoile te guide. Les lauriers te rappellent la gloire des Anciens, la couronne de chêne, la force qui caractérise les parachutistes. Mais la mort te guette et elle est représentée par le noir entre les suspentes ".





"Tu feras la guerre avec prudence."

- Devise de la 94 ème d'assaut

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael CarlsonEnforcerCorps, Colonel. Sous-Directeur du S.R.E.C, Commandant de la 19eme AéroportéeEnforcerCorps, Colonel. Sous-Directeur du S.R.E.C, Commandant de la 19eme Aéroportée
avatar
Messages : 440
Date d'inscription : 07/05/2010
Age : 35
Localisation : Cadix

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Pistolet Wilson Combat Spec Ops II (x2) + Couteau de Combat Wilson Combat G10 (x2)
Arme n°1:: ARX / UMP .45

MessageSujet: Re: Un petit séjour à la prison militaire avant le procès   Dim 2 Oct - 20:26

Pique rapide à Beck, qui n'est pas là et qui donc ne peut même pas se défendre, mais après tout avec lui c'est "je t'aime moi non plus" alors bon... Mais l'avocat rouvre la bouche. Et Royant n'apprécie pas du tout. Et c'es rien de le dire, le col blanc est plaqué contre le mur violemment et engueulé. Je fais un pas pour les séparer mais Laurie intervient et file vers Gilad. Il retrouve son calme presque aussitôt et il se rassit, avant de se mettre à pleurer. Il lui faut un peu de temps pour se reprendre, mais il s'excuse, recouvre ses esprits et donne quelques ordres. Je suis de retour sur mon ordi. Les mails commencent à arriver. Deux sur une opération à Tokyo qui s'est bien déroulée. Un autre sur la mise en place d'un réseau de surveillance d'un type d'origine russe et suspecté de trafic d'arme à grande échelle, comprenez par là fusils d'assaut par camions, missiles balistiques courte portée, et même véhicules de combat légers. Du matos européen. Bref. Je referme l'ordi après y avoir jeté un oeil et je commence à regarder le dossier de Gilad. Alors qu'on finit la première page, je sens mon téléphone vibrer. Je le sors de ma poche, et décroche en me levant pour aller à l'extérieur de la pièce. Ma conversation n'a pas à être enregistrée. L'identifiant est celui de la Marine Nationale, un BPC.

"Colonel Carlson.

- Mon Colonel, j'ai de mauvaises nouvelles...

- Comment ça ?

- Nous avons perdu la trace de l'hélicoptère d'extraction. Nous avons fais une vérification au radar longue portée et on a même fais déplacer un satellite pour le trouver. On a repéré une traînée noire à deux kilomètres des côtes, mais aussi un nombre important de soldats et véhicules russes. Il y avait aussi une grande bâche en plein milieu, avec un truc en-dessous...

- D'accord. L'hélico est considéré perdu. Envoyez un commando sur place, qu'ils surveillent les mouvements russes et aillent inspecter la zone après leur départ. Cinq hommes pas plus. Insérez-les en pneumatique. Idem pour l'extraction. Je veux un rapport dès leur retour. Prévenez votre hiérarchie, si ils vous posent des problèmes vous donnez mon nom et mon numéro.

- A vos ordres Mon Colonel."

Le Commandant raccroche. Je rentre dans la salle et annonce sans préambule :

"L'extraction a échoué, l'hélico a été abattu. Notre personnel n'a pas été repéré mais est sûrement mort. Les russes étaient déjà sur place. J'ai fais envoyer une équipe sur la zone. J'envoie un mail au Bureau d'Enquête excusez-moi."

Je me rassois, l'air maussade. Les russes sont allés trop loin. Beaucoup trop loin. J'envoie un mail au député Kevensworth. Il est membre du Bureau. Avec cette information, il pourra faire en sorte de placer le gouvernement de notre côté. Et l'Europe fera en sorte de mettre les russes dans l'embarras. Ils sont foutus et vont devoir aussi expliquer ça au procès, même si 'accusation n'a pas grand chose à voir.

_________________
"La guerre n'est que la continuation de la politique par d'autres moyens, car la politique est le but, la guerre le moyen, et un moyen sans but ne se conçoit pas." - De La Guerre, C. Von Clausewitz



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilad RoyantEnforcerCorps, Colonel. Directeur du S.R.E.C (suspendu), commandant de la 94eme BCEnforcerCorps, Colonel. Directeur du S.R.E.C (suspendu), commandant de la  94eme BC
avatar
Messages : 373
Date d'inscription : 25/02/2010
Age : 24
Localisation : Avalon

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Wilson Combat Spec Ops + G10 x2
Arme n°1:: Famas / SKW-338

MessageSujet: Re: Un petit séjour à la prison militaire avant le procès   Dim 16 Oct - 17:07

Gilad fit tourner les propos de Michael dans sa tête quelques secondes, puis posa les bras sur la table et se mit à réfléchir. Puis se balança sur sa chaise en jouant avec un stylo qui venait d'emprunter au colonel.

- Tres bien, qu'est ce qu'on à en notre faveur, l'attaque d'une usine d'armes en Islande, l'assaut sur ma villa et le meurtre de ma fille ainsi que la destruction d'un de nos hélicoptère d’extraction.

-Cela est peut être en notre faveurs mais si ces document relève du secret défense nous ne pouvons les utilisés.

Le général prit le temps de tout analyser, et se leva pour commencer à tourner dans la pièce.

-Hum, le top secret n'est pas un probleme, le S.R.E.C a tous les pouvoirs à ce niveau, la meilleur solutions est de tous déballer cash sauf les armes chimiques, Carlson faites effacer les traces des serveurs et que les document papier soit brulé, tous doit être stocké sur un disque dur amovible et envoyer sur Atlantide le plus vite possible. Maitre, préparons notre liste de témoins.

-J'allais vous le proposer, le pense que dans un premier temps , nous devrions appeler vos proche, le capitaine G. Kellen, le colonel Lenotte et votre femme.

-Vous voulez joué sur quoi mon dossier psychologique ?

-En effet ainsi que vos états de service qui sont géniaux.

- Mais il y'a un problème, Garance demande le divorce, Gilad, je suis désolée, le message viens de parvenir au bureau du site Alpha qui me l'a retransmis immédiatement.

Gilad resta froid à l’annonce de Math qui venait d'entré dans la salle, puis quelques instant plus tard, des MP pénétrèrent dans la pièce et menottèrent le général qui se laissa faire son visage était pleins de peine. Les soldat le conduisirent dans la cour ou un hélico les attendait quelques instant plus tard
il décolla direction la Haye. Carlson, l'avocat et Math regardèrent l'engin partir puis l'ARC se pencha vers son supérieur.

-Monsieur j'ai des infos sur Beck et Ortiz, il on été vu ensemble entrain de faire...on se comprend à l'hotel et le truc c'est que dans le réglement de l'EC il est interdit de fraterniser entre officier, des sanctions s'impose. De plus les ARC vienne de rentré au pays, le l'ARC Nick, m'as envoyer un message ils sont à Naples on peux les faire venir ici, ils pourraient aidé non ?

Puis l'ARC se mis en position de repos regardant devant lui.

- Nous devrions nous mettre en route, un convois avec la délégation européenne, nous attend devant la prison.

_________________


"The sun's comin'up. Even after the darkest nights, morning always comes."
"Enemy of my enemy is my friend"

" Le parachute te porte, les ailes du grand Saint Michel te supportent, l'étoile te guide. Les lauriers te rappellent la gloire des Anciens, la couronne de chêne, la force qui caractérise les parachutistes. Mais la mort te guette et elle est représentée par le noir entre les suspentes ".





"Tu feras la guerre avec prudence."

- Devise de la 94 ème d'assaut

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un petit séjour à la prison militaire avant le procès   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un petit séjour à la prison militaire avant le procès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un petit séjour sur les traces de luffy [Pv: Eichiro]
» Petit séjour à la mer... [Daïos Hanketsu]
» Fais dodo Gandalf, mon petit frère (Jour IX)
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Jour de fête et petit nicolas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
End War :: Espace RP :: Vie Militaire-