AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un toit tuilé pour nous protéger.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le ComédienJeune recrueavatar
Messages : 11
Date d'inscription : 18/08/2012

MessageSujet: Un toit tuilé pour nous protéger.   Jeu 23 Aoû - 16:02

île de Manhattan.

Le symbole même de l'économie mondiale était présent sur toute cette île mythique. Relié directement à l'état de New-York par ses trams, métropolitain, ponts, et mêmes couloirs aériens. Pourtant le 11 Septembre 2001 cette île perdu l'un des symboles de sa grandeur marquant par la même occasion le déclin économique et la récession? Récession de quoi?! Qui ne dis pas que ce n'est qu'un simple prétexte pour obtenir encore plus d'argent par la suite? Il fallait frapper cette île en son coeur, et de manière signitifcative. La saison touristique bat à son plein, surtout prés de la One World Trade Center, la toute dernière création moderne crée pour le souvenir de milliers d'âmes disparues dans la volonté d'un seul homme. 541 mètres d'aciers et de béton coulé par l'or du monde pour rappeler la domination totale des Etats-Unis en matière financière. Et comme une provocation la tour mesure 1776 pieds, 1776 date de l'indépendance tout ça a cause d'une histoire de sachet de thé trop cher. L'économie reviens sans cesse, et aujourd'hui, tout comme en 1776 l'Amérique essuiera des morts pour son argent trop volumineux. Les musées de commémorations et autres boutiques souvenirs sont remplis à craqués et le site est bondé. La plus haute tour des USA avait était terminée en 2013 où une grande cérémonie avait eu lieu, et l'on avait même craint qu'une attaque ne se déroule ce jour là, tellement que le trafic aérien fût suspendu. L’ensemble de la tour était organisée dans une hiérarchie quasi-militaire:

Le sous-sol faisait office de garage, le rez de chausée de gigantesque hall. Des étages 1 à 19, la base était renforcée -comme de peur qu'un nouveau 11 Septembre ne survienne- ils étaient uniquement occupés par le Lobby, le reste des étages n'étaient que d'ennuyeux bureaux où prônent la loi de la jungle. Mais les étages 89 a 90 abritent quand à eux des équipements de transmissions très puissants, diffusant des émissions de télévisions et reliant les réseaux portables.

Le peuple Américain avait déjà recommis les mêmes erreurs qui lui avait valut les attentats du 11 Septembre et aujourd'hui une nouvelle vague terrible aller se déclencher.

Au milieu d'une foule oppulante et sous une chaleur écrasante, le Comédien était là, bavassant avec quelques touristes, achetant quelques souvenirs d'une icône de l'économie mais aussi de la terreur moderne. Mais ses hommes eux... Ils étaient répandus dans toute l'île, la totalité de l'organisation terroriste qui n'avait pas donnée son nom mais qui était l’ennemi public numéro un.

Au 90eme étage de cette magnifique tour de verre et d'acier, un technicien fatigué et usé par son écran regarde avec nonchalance les nouvelles du monde.
En Europe la crise économique est à son sommet depuis l'attentat de la BCE, les protocoles d'urgence ont était mis en place et la fraude mis en évidence, il faudra encore une semaine pour que l'économie retrouve un cours stable et les états ont jurés de remboursés les victimes ce qui leurs feraient perdre beaucoup d'argent par la suite.
En Russie, les attentats à la bombe artisanales se multiplient et sont revendiqués par un groupe Caucasien qui s'insurge contre les évènements qui ce sont déroulés en Géorgie.
Aux USA rien de nouveau, si ce n'est une énième alerte terroriste comme il y en a depuis des années.

Le technicien ferma alors les yeux, et se fût la dernière fois d'ailleurs. Une ogive de 9mm s'était logée dans son crâne et son corps fût négligemment pousser par terre pour que l'auteur du crime prenne sa place.
Son épais manteau -alors que la chaleur règne- ne laisse présager que de mauvaises surprises pour cette journée qui prends une tournure tragique. Il insert dans les listes de diffusions un programmes et à une heure ou l'écoute est sommes toutes moindres, il diffuse une vidée sur les écrans de télévisions faisant apparaître un homme et son masque jaune et une voix terriblement grave à la radio.

" Ceux qui n'ont pas compris le passé.
Ceux qui n'ont pas compris le passé de l'humanité en général.
Ceux qui n'ont pas compris leur propre passé en particuliers.
Ceux la sont condamnés a le reproduire."

Tels furent mes mots lors des négociations entre la Brigade et votre gouvernement. N'ayant pas compris le mouvement mutin qui donna naissance a un mouvement rebelle d'ampleur. Vos gouvernements ne voulurent pas se remettre en cause malgrè les electros-chocs répètés de nos actions. Ainsi ils continuent de se féliciter de leur travail sans voir plus loin. Leur avenir est des plus incertains et ce n'est plus qu'une question de temps pour que leur régne ne s'estompe. Nous sommes le nouveau Messie. Nous sommes les opposants d'un monde de privilège il est plus que temps que les dirigeants se remettent en question,car la Brigade Des Loups est née de leurs erreurs, les attentats de leur fanatisme, leurs morts de leurs idioties, leurs pleurs de leurs folies, et leur perte de leur obstination. Le pouvoir change les plus braves soldats en perfides destructeur. Et vous peuple libre! Vous n'avez rien vu ! Vous n'avez pas sû voir leurs sombres manœuvres! Rebellez-vous! Confondez les vrais ennemis, le pouvoir vous reviens de droit libre a vous de décidez qui doit commander ou non! Faite le avant que nos soldats ne soient tous partis."


Alors que le discours est retransmis sur tout Manhattan et alentours, le technicien s'enferme dans la pièce et allume les autres écrans sur différentes chaines, Américaines, Européennes, et Russes. L'intégralité du montage est diffusé sur toutes les chaines, sur toutes les radios. Tout ce passe comme prévu.

"Terre brûlée, décharnée, calcinée, assoiffée, polluée, négligée... Et j'en passe et pourtant, il existe un mal bien plus impitoyable au sein même de cette perle fendue. Un mal millénaire que nous seuls pouvons annihiler. Ce mal c'est l'homme, sa corruption, son pouvoir, son comportement. Voyez les, retranchés dans leurs bastions décidez du sort de l'humanité! Voyez leur soif de pouvoir les aveugler et commettre les pires erreurs! Que ce passe t-il pour que l'on puisse laisser en place des tortionnaires, des tyrans, et des profiteurs tirer sur les ficelles du monde, envoyez nos fils à la mort par des décisions prises en quelques minutes? Comment et de quel droit peut on juger un homme inapte ou apte à réaliser le métier qui est le seul renfort à sa vie macabre?! Comment peut on enlever des enfants pour en faire des soldats?! Quel monde est ce dont? Qui peut se le permettre?! Voyez mes frères! Il me sous-estime de nouveau, et ils ont paieront le prix! Leur aveuglement, leur à empêcher de prévoir mon retour et mon apogée! C'est des cendres que nous tirerons notre salut, c'est de l'ancienneté et de la désuétude que nous créons un puissant empire! La légion est en marche, et ni leurs hommes, ni les canons ne nous arrêterons, nous sommes le représentant direct du peuple. Il suffit de parler de crise économique, politique, sociale, militaire. Il est temps de régler définitivement le compte de ces mots dépourvus de sens pour notre époque. Il est temps de faire sonner les tocsins, de faire vibrer les tambours, d'assombrir le ciel de nos navires, de faire bouillir les peuples vers leur liberté! Ils ont une armée?! Nous avons des milliards de citoyen avide de justice et d'égalité derrière nous! Il est temps d'abolir les privilèges de ces êtres infects! Réveillez-vous! Souvenez-vous des enseignements du passé! Levez-vous soldats de la liberté! Marchez vers l'infamie et supprimer là!

Leur pire erreur est de me sous-estimer! Je suis de retour, certains en pâtiront plus que d'autres, mais une chose est sûre... Le peuple obtiendra raison, et les lâches traîtres et manipulateurs, les tyrans, les auto-proclamés. Ceux-ci je peux vous le garantir, auront leurs dépouilles exposés pour que le peuple voit que même à l'intérieur de leur corps, la pourriture règne. Je les plains ces imbéciles qui ont crût que je m'étais laisse battre! Je les plains ces idiots qui avaient crût s'être débarrassé de moi! Et je les plains ces ânes qui ont crût qu'en dénigrant mon image ils m'auraient fait taire! Je plains de façon général ceux qui ont contribué à mon départ, mais à l'heure du jugement dernier! Que diront ils?! Que feront ils lorsqu'ils seront confrontés à leur propre lâcheté? Je vous le dis, ces hommes pourriront d'eux même! Ils implorent notre pardon! Et entendez les geindre! Entendez les pleurez! Entendez les hurler à notre venue! Ce que je vous apporte n'est pas la vérité, ce que je vous apporte c'est le moyen pour y accéder, car soyez en sûr. Elle éclatera, et ces "hommes" qui nous prennent de haut, qui possède un ego surdimmensionné, qui pense obtenir de droit tout ce qu'ils veulent sans avoir les compétences. Ceux là, se retrouveront dans les fosses communes ont l'on verra marquer "ci-gît de sombres idiots". Le trop plein de confiance en eux va tout simplement être leur faille, nous l'exploiterons et nous la détruirons! Victoire pour le peuple! Révoltez-vous! Confondez nos ennemis! Abattez les! Ils ne méritent même pas leurs places parmi nous!"


Alors que le discours bat son plein le Technicien poursuis ses différents réglages, et parvient à couper de manière temporaire le réseau cellulaire, toute l'île est privée de communication mobile.

"Comme vous j’aime le confort de la routine, la sécurité du familier la tranquillité du répétitif. Tout cela est bien naturel ; mais dans la tradition de l’humanité, le partage de la connaissance survivra à toute inquisition ! Menée par l’industrie culturelle avec la complicité du gouvernement… J’ai pensé marquée cette année par un événement hélas oublié de tous tout en prenant le temps de parler un peu avec vous. Le gouvernement voudrait nous réduire au silence, à cette heure, celle où je vous parle des hurlements terribles doivent se faire entendre au téléphone et des troupes doivent êtres chargées… Pourquoi ? Car si le bâton à été remplacé par la conversation les mots eux conservent toutes leurs forces… Les mots donnent sens au sens et qui sais les entendre, entend l’énonciation de la vérité ! Et la vérité c’est que notre galaxie ne tourne pas rond, n’est ce pas ? Cruauté, injustice, intolérance, oppression ! Vous pouviez protester, parler librement, penser et vous êtes à présent censurés, surveillés, contraints au conformisme et à la docilité. Par quel malheur ? Quel événement ? A qui la faute ? Surement les plus responsables bien entendu devront répondre de leurs actes, mais si vous cherchez réellement le coupable, regardez donc dans la glace… Je connais vos raisons, vous aviez peur et il y avait de quoi entre nous ! Chômage, pouvoir d’achat, terrorisme, fichage. Cette myriade de problèmes aurait contribuée à altérer votre raison à ôter tout bon sens ! La peur vous à envahis, et paniqués vous avez fait appel au gouvernement, au gouvernement ! Et il vous a insulté de voleur, de pirate, de pédophile et de violeur, de là ils vous ont promis le filtrage et le flicage systématique en échange de votre obéissance silencieuse. J’ai voulut rompre ce silence ! En donnant un discours pour rappeler à ce gouvernement ce qu’il à oublier. Il y a plus de cent ans un grand citoyen a dit que, le Livre comme Livre appartient à l’auteur, mais comme pensée il appartient au genre humain, toutes les intelligences y sont droit ! Si l’un des deux droits doit être sacrifié c’est celui de l’auteur car il en va de l’intérêt public ! Et je déclare que tous devront passer devant nous ! Et vous, si vous n’avez rien vu, si les méfaits de ce gouvernement et lobbies en tout genre vous sont inconnus laissez passer ce jour sans vous révoltez ! Mais si vous voyez ce que je vois, si vous ressentez ce que je ressens et si vous recherchez ce que je recherche vous me rejoindrez pour nous battre contre ce gouvernement corrompu devant le siège du gouvernement pour leur dire que le citoyen ; ne restera pas les bras croisés devant cette mascarade ! Nous vous souhaitons un joyeux 11 Septembre en avance!"

Alors que l'image se fond pour donner une vue imprenable sur la One WTC, une terrible explosion la dévaste et la réduit en cendres. Aussitôt des cris horrifiés s’élèvent dans toutes la villes, toutes les sirènes, alarmes hurlent à la mort et touts les services municipaux, d'assistance, et forces de l'ordres se mobilise.
Mais à ce même moment, la télévisions, les téléphones, l'internet, touts les moyens de communications se coupent depuis cette fameuse tour laissant présagé la réalité de la chose.

[b]"Unité FoxTrot-Novembre 90, la tour est intacte ! je répète la tour est intacte!"


Une gigantesque banderole est alors déroulée depuis le sommet de la tour et on peux y lire.


"Nous n'avions pour eux aucune haine.

Nous faisons nos métier de loups comme nous faisions métier d'hommes.

Nous étions créatures de Dieu.

Comme vous.

Nous étions nés prédateurs.

Comme l'homme.

Mais nous étions restés prédateurs, alors que l'homme était devenu destructeur."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daru KolJoint Strike Force, Lieutenant-ColonelJoint Strike Force, Lieutenant-Colonel
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 30/12/2011

Dossier du personnel
Grade Honneur: VIP
Arme n°2:: Barret .50
Arme n°1:: Scar A1-INF

MessageSujet: Re: Un toit tuilé pour nous protéger.   Jeu 23 Aoû - 20:51

La panique était montée d'un cran si bien que la communauté internationale avait décider de s'alliée pour quelques heures afin de coincer cette brigade criminelle. Pour le moment New York n'avait subit aucune attaque à proprement parler mais le discours laisser présager le pire. Le Lieutenant-Colonel Kol encore chancelant de sa dernière défaite, dans un uniforme rapiécé et sa peau ensanglantée, il avait prit le chemin de la tour où s'était dresser un QG provisoire.

"Vous êtes tous abrutis ou quoi?! Si y a un attentat dans la tour le QG ramasse en premier ! Déménagez moi tout ça direction le métro vous fermez la station et on s'installe là."

Il secoua la tête devant l'incompétence des officiers qui avait cracher ses ordres. Son ordonnance, le Lieutenant Keyes tout juste promu s'approcha de lui dans un bref salut puis il enchaîna dans un flot continu de parole.

"Le Général Rickman est en route, il veut que vous supervisez les opérations pendant le trajet. J'attends vos ordres. Un détachement Russe, et Européen est en marche ils ont autorisations de s'arrimer à la Statue de la Liberté , depuis là l'héliport redistribuera les troupes selon vos ordres. Selon les sources de renseignements la totalité de la Brigade est présente. Quels sont vos ordres."

Kol avait une chance de se racheter auprès de ses supérieurs mais surtout de sauver des vies. Cela faisais plus de vingt ans qu'il était dans les forces spéciales, en France, aux USA et autres... Il avait vu le monde changer notamment quand il était gosse lors du 11 Septembre 2001, il ne voulait pas revoir de tels images.

"Fermez les couloirs aériens, aucun avions américains ne décollent du sol aujourd'hui ! Ceux qui doivent entrer dans le territoire attériront à L.A si ils n'ont pas assez de kérosène les avions ravitailleurs les approvisionnent. On interrompt les métros trament et ont fouillent tout. On coupe les accès routiers, on régule la circulation sur l'île. Quand les renforts arrivent demander leur personnellement leurs compétences et spécialités. Faut qu'on travaille intelligemment, ce mec nous baise à chaque fois ! Essayez de faire mettre en place des systèmes sol-airs, si les médias se pointent pour un scoop on fais des tirs de sommations. Filez moi aussi un système sonore qui fonctionne dans toute la ville."

Le Lieutenant avait tout noter et sa capacité d'adaptation et d'anticipation avait pris le dessus il tendit aussitôt le micro à son supérieur.

"Je déclare l'instauration de la loi martiale pour l’île de Manhattan !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le ComédienJeune recrueavatar
Messages : 11
Date d'inscription : 18/08/2012

MessageSujet: Re: Un toit tuilé pour nous protéger.   Jeu 23 Aoû - 23:45

Comme pour suivre le troupeau, le Comédien avait fuit dans la folle affolée pour se réfugié dans une ruelle -une des rares non contrôlées-. Il admirait depuis son repaire la montée en puissance du dispositif des forces de l'ordres et armées. La loi martiale était tombée exactement ce que voulais le Comédien, lorsque une telle décision est prise, les effectifs militaire ne sont pas assez importants pour gérer le dispositif de ce fait certaines armées privée sont mobilisées avec leurs généraux -et dirigeant-. En l'occurence Black Arrows s'était mobilisé dans les rues et leur général n'était pas encore arriver, son convoi était en route sur le pont Franklin Roosvelt...

C'est à partir de ce moment que les attentats débutèrent, le pont explosa de haut en large laissant tomber le convoi et autres véhicules dans le fleuve. Le chef de Black Arrows était mort, laissant un héritage ballant à ses héritiers.

"Me voilà donc en possession d'une des plus grande armée privée!"

Le Comédien enleva son masque et s'aventura dans la rue, laissant ses longs cheveux blonds reluirent au soleil de plomb, ses yeux verts percés à jours les mystères de ce complot, sa silhouette fine envoûtée des soldats. Le Comédien qui était en fait une Comédienne continua d'avancer jusqu'à l'un des checkpoints de Black Arrows où elle se fit arrêter.

"La loi martiale est déclarée mademoiselle, je ne peux pas vous laissez avancez."

La jeune femme sortit une carte qu'elle montra au soldat.

"Oh je suis navrée mademoiselle Kol ! Nous venons tout juste d'apprendre la mort de votre père... Si vous voulez quelqu'un pour vous réconfortez, votre cousin, le Lieutenant-Colonel Kol se trouve non loin de Wall Street"

Elle prit une moue dubitative et s'exprima alors.

"Merci, mon cousin à bien d'autres choses à gérer. Néanmoins, je viens mandater par le Président pour gérer personnellement la crise de l'île. Il semblerait que les Forces spéciale ici présente est volontairement commis ces actes terroristes, et ils comptent faire entrer des Russes et des Européens sur le territoire. Contactez touts les chefs de sections qu'ils ne laissent passer aucun agents militaires réguliers, et qu'ils soient tous arrêter. Par la suite, lorsque les Russes arriveront, stoppez les tout comme les Européens. C'est un triste jour... Au mieux nous avons à faire à un incident diplomatique grave, au pire ce sera la troisième guerre mondiale!"

Elle monta dans l'un des Humvvv's amélioré de la société privé et indiqua une route à suivre à son chauffeur.
Depuis la One World Trade Center, on pouvait voir un début d'incendie -premier incidents majeurs des Twin's tower en 1975-.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilad RoyantEnforcerCorps, Colonel. Directeur du S.R.E.C (suspendu), commandant de la 94eme BCEnforcerCorps, Colonel. Directeur du S.R.E.C (suspendu), commandant de la  94eme BC
avatar
Messages : 373
Date d'inscription : 25/02/2010
Age : 24
Localisation : Avalon

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Wilson Combat Spec Ops + G10 x2
Arme n°1:: Famas / SKW-338

MessageSujet: Re: Un toit tuilé pour nous protéger.   Ven 24 Aoû - 10:14

Le Commandant Alves, chef des kommandos, de la 94eme brigade de combat, était entrain de vérifier les équipements de sa section quand l'alarme du BPC Marco Paulo se mit a sonné. aussitôt il se dirigea vers la passerelle et interrogea le commandant.

- L'ile Manhattan est la proie d'une attaque terroriste, nous devons extraire nos ressortissant a New York, nous faisons route vers la ville, avec le croiseur Hares EFN Sparte, le croiseur Mars Odyssée, les frégates Apollon EFN Chêne d'Or et EFN Satan ainsi que le Porte-Avions EFN Foudre de Guerre, préparez vos hommes !

- Bien commandant, le commandant pris un micro et prévins ses hommes, A tous les chefs de section Kommandos et grenadier, préparez vous au déploiement.




* Baie de l’Hudson, 2h après l'instauration de la loi martial *

Le commandant Alves se trouvais sur le pont du BPC avec tous ses hommes il s'éclaircit la voix, et parla haut et fort pour etre bien entendu.

- Messieurs, une bande de terroriste menace nos ressortissant, le risque d'attaque à la bombe est élevé, on ne sais pas ce dont dispose nos adversaire niveaux équipement. En plus de ça nous allons travailler en coopération avec les russe qui arrive avec une flottille et les américain qui on déployer un GC de forces spécial, je sais que ça n'enchante personne mais nos seul mission est de sortir nos compatriotes de là ! Chaque section aura des secteurs d'interventions où évacuez des gens, utiliser les toit plats pour que nos hélicos viennent extraire les VIP. Compris ?! Alors dans les Gadfly !

Les hélicos décollèrent du pont d’envol et huit EC-220 partir vers l'ile de Manhattan. L'unité du Commandant Alves, la section nom de code cuivre se dirigeait vers "Central Park".

_________________


"The sun's comin'up. Even after the darkest nights, morning always comes."
"Enemy of my enemy is my friend"

" Le parachute te porte, les ailes du grand Saint Michel te supportent, l'étoile te guide. Les lauriers te rappellent la gloire des Anciens, la couronne de chêne, la force qui caractérise les parachutistes. Mais la mort te guette et elle est représentée par le noir entre les suspentes ".





"Tu feras la guerre avec prudence."

- Devise de la 94 ème d'assaut

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri PetrenkoSpetsnaz, Полковник/Colonel, Commandant des gardes rougesSpetsnaz, Полковник/Colonel, Commandant des gardes rouges
avatar
Messages : 214
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 25
Localisation : Prypiat, Ukraine.

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: AK-104 + Poigné + Viseur Kobra.
Arme n°1:: Saiga-12.

MessageSujet: Re: Un toit tuilé pour nous protéger.   Ven 24 Aoû - 18:49

24 Août 2020 / 3 Heures après l’instauration de la loi martial // Liberty Island /// New-York City //// États-Unis...
La statue de la liberté, l'un des monuments le plus célèbre de la ville de New-York, avec l'Empire State Building et Ground Zero. J'étais à bord d'un cargo des deux cargos de transports Kurken qui accompagner la force Russe qui était composer de 5 Croiseurs classe Kursk, du Porte-Avion Admiral Koulov, d'un Croiseur classe Oural et enfin du fleuron de la Flotte Nord, le Cuirassé Gueorgui Joukov, le navire de combat le plus grand et le plus puissant jamais construit.

J'étais intimider en voyant un telle monstre en comparaison du Kurken dans lequel je me trouvais avec ma compagnie, l'état major voulait démontrer la nouvelle puissance maritime au monde entier et attendez une occasion pour tout dévoiler la fierté de la Fédération Russe, les Cuirassés de Classe Joukov.

Mais je me perd dans mes pensés, comme d'habitude avant le début d'une mission, l'objectif du jour pour mes Hommes et moi était de secourir les ressortissants Russe de l'île de Manhattan et de les sortir du foutoir que devenait la ville, j'avais même remarquer des colonnes de fumée noire s'élever dans le ciel, sans doute des débuts d'émeute ou des poubelles incendier par des jeunes qui penser pouvoir profiter des attentats pour faire les cons.

Je regardais la baie de chargement du Kurken alors que la flotte s'approcher des quais pour faire débarquer une colonne de BTR-90 Kliver avec des Tatra Cosaque pour évacuer les civils avant de les regrouper à Central Park pour qu'ils soit évacuer par les MI-80 et les KA-88, certes c'était une opération plus longue mais je pense que c'était une bonne option pour ramasser les citoyens Russe de la ville qui était désormais assiéger, et puis si la situation venait à dégénérer j'ai sous mes ordres une compagnie blindé et une escadrille de KA-65 pour nos sortir de là, sans compter les Gardes qui allait rester en réserve.

Alors que le Kurken ralentissait pour se mettre en position devant Battery Park pour décharger sa cargaison avec sa large porte frontale, je descend rejoindre mes Hommes qui finissez de ce préparer pour le débarquement, ils connaissaient les ordres que j'avais donner quelques heures pendant notre rapide traverser de l'atlantique.

J’espérais seulement que la mission aller être rapide et que lui et ses Hommes n'allaient pas rencontrer de gros problème avec les Européens et les Yankee, je ne voulais pas commencer la 3ème guerre mondiale commence dans ce merdier.

_________________


"Ce grand mal... d'où est-ce qu'il est venu ? Comment il c'est faufiler dans le monde ? Quelle graine, quelle racine la fait pousser ? Qui fait ça... Qui nous tue... Qui nous arrache la vie et la lumière et nous montre pour nos narguer ce qu'on aurait put connaître... Est-ce que cette noirceur et en toi aussi ? A tu toi aussi traverser cette nuit ?"


Question du Lieutenant Dimitri Petrenko à un ami Européen après la campagne de Chine en 2014.

"la violence a réglé dans l'histoire plus de questions que n'importe quel autre facteur."

Écrivain Américain du XXème Siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daru KolJoint Strike Force, Lieutenant-ColonelJoint Strike Force, Lieutenant-Colonel
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 30/12/2011

Dossier du personnel
Grade Honneur: VIP
Arme n°2:: Barret .50
Arme n°1:: Scar A1-INF

MessageSujet: Re: Un toit tuilé pour nous protéger.   Ven 24 Aoû - 22:11

Kol était admiratif, le monde aller peut-être se porter mieux grâce à l'adversité des forces terroristes. Le monde était réunis sur cette île prêt à aider son prochain. Mais c'était tout autre chose lorsqu'il s'approcha d'un checkpoint de Black Arrows, les soldats ouvrirent le feu sur lui sans même qu'il ne puisse comprendre. C'est alors que touts les écrans de télévisions de l'île se remirent à fonctionner.
L'on pouvait y voir le Président Betchera l'air grave et la mine triste, mais les images étaient trop répétées et saccadées, c'était un montage.

"Cher concitoyens. Aujourd'hui est un triste jour. Alors que nous portons tous dans nos coeurs un amour singulier pour nos soldats, les voilà aujourd'hui mêler aux actes terroristes qui ont secoués le monde ces derniers jours. Par ailleurs, l'ennemi en profite pour nous envahir. L'Europe et la Russie se sont alliés dans une sanglante coalition pour nous envahir. J'en appel à votre pouvoir de citoyens pour vous sauvez en attendant que Black Arrows, seule unité militaire fiable reprenne en main les choses ! Que Dieu nous protège. Que Dieu bénisse l'Amérique !"

Le discours à peine fini, l'on entendait déjà des coups de feu au loin. Et comment lutter contre une armée privée bien équipée et contre une ville où une arme équipe cinq habitants? Sans compter que les Russes et les Européens se sentant agresser tenteront de raser la ville.
C'était la merde et Kol le savait... Il fallait absolument qu'il entre en contact avec les dirigeants des opérations Russes et Européen.
Cacher derrière sa poubelle il appuya de nouveau sur son moyen de transmission et arriva à joindre son Ordonnance.

"Ok ! Ca va être le bordel ! Les civils ne vont plus respectés la loi martiale ! Demmerdez-vous pour me mettre en contact avec les chefs d'opérations ! Dites à toutes les FS -Forces Spéciales- de ne riposter que contre Black Arrows!"

"Monsieur ! Le Comédien est identifier. Il s’agît de Fendranah Kol !"

"Petite pute Suédoise!"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le ComédienJeune recrueavatar
Messages : 11
Date d'inscription : 18/08/2012

MessageSujet: Re: Un toit tuilé pour nous protéger.   Jeu 30 Aoû - 20:29

Le humer revalorisé avance sans aucune pénibilité dans toute la ville, chaque checkpoint est installé dans des points stratégiques et le poste de commandement se situe dans Central-Park.

Le but de Fendranah, ou du Comédien, c'était de déclencher une guerre totale et nucléaire. Son groupe terroriste savait comment frapper et où mais surtout quand. L'échec n'était pas permis et son plan était trop bien échafaudé pour échouer.
Dans une pénombre grandissante, les phares de l'engin éclaire légèrement la cabine, juste assez pour que le cerveau de l'opération finisse de court-circuiter les forces de l'ordres qui aurait pût s'opposer à eux. En effet, l'annonce était déjà passer qu'un avion de ligne avait était détourné et qu'il s'approche à grande vitesse de New-York.

"Envoyez les hélicoptères..."

Aussitôt dis aussitôt faits, les hélicoptères de combats partent en direction de la baie et laisse les 12,7 faire feu et quelques missiles partent en une nuée de fumée et de flammes donnant un spectacle horrifiant.

"Ouvrez le feu sur toutes personnes à vues."

Des coups de feu de tout type de calibre s’élèvent dans les rues tel un concert macabre, des civils, des pompiers, des policiers, des forces spéciales, tombent dans les rues et les corps commencent à joncher le sol rendu humide par un crachin noirâtre. Les meilleures conditions météorologiques pour une guerre en sommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daru KolJoint Strike Force, Lieutenant-ColonelJoint Strike Force, Lieutenant-Colonel
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 30/12/2011

Dossier du personnel
Grade Honneur: VIP
Arme n°2:: Barret .50
Arme n°1:: Scar A1-INF

MessageSujet: Re: Un toit tuilé pour nous protéger.   Jeu 20 Sep - 18:53

Fendranah était la cousine direct de Kol, une anarchiste durant ses jeunes années, une beauté fatale qui avait un niveau d'étude politique élevé tout comme son entrainement militaire, elle avait était la première femme à entrer dans les Forces Spéciales Suédoises. Daru savait qu'il fallait agir vite, ils avaient tout deux le même sens tactique et de réflexions, mais il était déjà trop tard, la One wolrd trade center avait était heurter de plein fouet par un Avion de ligne qui s'était écrasé comme un missile balistique dans le coeur de la tour. Le Lieutenant-Colonel scruta le spectacle avec horreur, il avait échouer et le choc psychologique pour l’Amérique serait immense ! La 3eme Guerre mondiale était aux portes de New-York.

Kol se ressaisit et saisit une M4 au sol qu'il arma, deux doigts prirent le MAGPULL qui tira le chargeur du CIRAS avant que le levier d'armé ne soit tiré vers l'arrière, l'EOTech se place devant l'oeil agguerit du soldat qui fit feu de plusieurs rafales courtes sur les soldats de BlackArrows. Il fallait reprendre le contrôle des métros afin de pouvoir envahir la ville rapidement et prendre les checkpoints de courts...

Il fallait que la coalition Russe et Européenne s'active...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilad RoyantEnforcerCorps, Colonel. Directeur du S.R.E.C (suspendu), commandant de la 94eme BCEnforcerCorps, Colonel. Directeur du S.R.E.C (suspendu), commandant de la  94eme BC
avatar
Messages : 373
Date d'inscription : 25/02/2010
Age : 24
Localisation : Avalon

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Wilson Combat Spec Ops + G10 x2
Arme n°1:: Famas / SKW-338

MessageSujet: Re: Un toit tuilé pour nous protéger.   Mar 25 Sep - 19:19

Le commandant vérifia son E-3000 et tira sur le levier d’armement. Puis il regarda ses hommes, finalement les grenadiers avaient été laissés sur le BPC. Black Arrow était en train de leur mettre des bâtons dans les roues, mais avec l’appui des russes tous irais bien puis la base aéronaval de St Pierre avait envoyé un A400M Gunship qui était a moins de 30min de vol. L’hélico vira de bord et amorça sa descente sur Central Park. Quand soudain l’alarme roquette se mis à hurlé. Le pilote mit un coup d manche et la roquette passa à quelques mètres de la cabine.

- Monsieur, Black Arrow à établie sa place forte au milieu du parc.

- A tous les appareils déviez vers vos positions et déposer les hommes directement sur les objectif, ça vas allonger la durée du boulot mais ce n’est pas grave, notre support aérien est bientôt là, officier bascula sur la com ouverte avec le reste des forces, Foudre de guerre lancez les chasseurs.

- Bien reçu, l’alerte 5 part immédiatement, quant au Gunship il sera sur zone dans 8min.

Avec la puissance de feu qui allais se déversé sur Black Arrow, le problème serait vite résolu. Même si Manhattan devait être rasé les terroriste serait détruit et les européen vivant sur place sauvé.

_________________


"The sun's comin'up. Even after the darkest nights, morning always comes."
"Enemy of my enemy is my friend"

" Le parachute te porte, les ailes du grand Saint Michel te supportent, l'étoile te guide. Les lauriers te rappellent la gloire des Anciens, la couronne de chêne, la force qui caractérise les parachutistes. Mais la mort te guette et elle est représentée par le noir entre les suspentes ".





"Tu feras la guerre avec prudence."

- Devise de la 94 ème d'assaut

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daru KolJoint Strike Force, Lieutenant-ColonelJoint Strike Force, Lieutenant-Colonel
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 30/12/2011

Dossier du personnel
Grade Honneur: VIP
Arme n°2:: Barret .50
Arme n°1:: Scar A1-INF

MessageSujet: Re: Un toit tuilé pour nous protéger.   Mer 14 Nov - 12:35

Quelques forces de polices, milices et autres civils armés rejoignent le Lieutenant-Colonel dans le coeur du métro où plusieurs soldats de Black Arrows sont neutralisés.
Les soldats de fortune fixe le charismatique leader avec un oeil incongru, en attente d'ordre clair.

"Ok... C'est la merde. Faut qu'on rejoigne la flotte Russe et Européenne les prévenir du coup monté et éviter une guerre mondiale. D'après les renseignements tactiques la tour de liai... la One world trade à était détruite... On as plus tellement de soutien dans la zone, et certains civils sont ennemis. Faut rejoindre l'ancien relais dans le métro pour entrer en communication, et leur dire de rentrer de chez eux. Pendant ce temps nos renforts sont déjà en route et vont pas tarder à pilonner Central Park et faire sauter les barrages routiers. C'est plus qu'une question de temps... Mais ce qui va suivre après sera bien plus pire que ce qui c'est passer aujourd'hui..."

Après plusieurs minutes de marche, le petit groupe se retrouva dans le relais de communication en prenant soin de supprimer les quelques gardes de Black Arrows. Ainsi, Kol parvient a rentrer en communication avec les flottes.

"Ici le Lieutenant-Colonel Kol des JSF, vous avez étaient duper par une stratégie du terroriste "Le Comédien", les messages d'alerte émis proviennent de lui. Il vous à fait venir ici dans le but d'accentuer les tensions qui lient nos pays. Rentrer au plus vite avant que d'autres incidents diplomatiques ne voient le jour. Merci pour votre aide."

Il ne pouvait qu'émettre et non recevoir, il espérait juste que les Flottes comprendraient... Sur sa radio courte portée, l'annonce de la retraite de Black Arrows lança un vague soulagement.
Plusieurs minutes plus tard, il était ressortit du métro et contempla le désastre.... Une ville mutilée, le parc ravagé, la tour en cendre, et une population terrorisée... Fendranah avait peut-être réussie ici... Mais elle ne s'en sortirait pas comme ça.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un toit tuilé pour nous protéger.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un toit tuilé pour nous protéger.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ils sont là pour nous faire rire!!!!
» "Le bonheur est un mythe inventé par le diable pour nous désespérer."
» Cette ville est trop petite pour nous deux [Riful]
» Appel aux dons pour couvrir les frais de vétérinaire - Filém
» Pour nous lier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
End War :: Espace RP :: Vie civile.-