AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une nuit sans contraintes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Artyom DenikineSptsnaz, Сержант/SergentSptsnaz, Сержант/Sergent
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 27/07/2012
Localisation : Prolestarski Rayon, Россия

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Fusil d'assaut Nikonov AN-95 + lance grenade
Arme n°1:: Pistolet-mitrailleur SR-3 Veresk+ couteau 92FTP

MessageSujet: Une nuit sans contraintes   Mar 28 Aoû - 19:08

23 juillet 2015, 01:13
Deux hélicoptères Locuste MI-55, groupe "Kirov" , en approche de la banlieue de Lanzhou, province Shaanxi, Répulique populaire de Chine


-Arrivée sur zone dans 10 minutes, cracha la radio du pilote.

Artyom tenait son casque dans ses mains. Il regarda son groupe. Huit spetsnaz sur-entraînés, tous en tenues de combat vertes fonçées et en gilets pare-balle type 4. Il regarda Hulman, Yuri, Nikolaï, Alexei, Adrian, Isidor et Maxim. Il enfonça son casque et remonta son keffieh.
Il fouilla ses rangements et ressortit pour la quatrième fois le papier de mission jaunis de saletés. Il le parcoura du regard, chercha des failles, relus les noms de son équipe, O-1 et de la deuxième équipe O-2. La cabine de l'hélicoptère était plongée dans la pénombre, et seule une petite lumière rouge les éclairait faiblement. La tension était palpable. Il baissa et remonta la visière de son casque spécial. Pour la cinquième fois il relut son ordre:

"Objectifs A:
-Neutraliser la cible "Quin", bâtiments "Echo" et "Gamma" .
-Récuperer plans stratégiques du Sishuan.

Objectifs B:
-Neutraliser la cible "Ying" bâtiment "Omega" .
-Neutraliser les cibles "Ming" du "centre commercial", bâtiment "Omega".

Forces ennemies:
Défenses statiques.
Garnison d'arrière-garde, plus garnisons des villages adjacents. Trentaine d'hostiles peut-être plus.
Plusieurs (7) véhicules blindés légers (principalement des WZ551). Présence d'un tank Type-99 modèle 1996.

Point de largage:
Aérodrome désaffecté de "Jaishu". 5km de "Echo".


Évacuation:
ZE au N-E de "Echo", allumer fumigènes verts.
Groupe "Omsk", deux MI-55, se chargera du retour."


Artyom sourit en regardant la désignation centre commercial. Le commandement avait le sens de la formulation. Ce terme désignait l'Etat-major du groupe de combat Nord de l'armée rebelle. Ying en était évidemment le général en chef, l'ex-général du Département de logistique Liu. Ying son second, l'ex-commissaire du Parti, Wang.
Artyom ne comprenait pas pourquoi le généralisime ennemi était allé s'enterrer là-bas sans véritable protection. Les combats faisaient rage plus haut, et les troupes russes obligeaient à faire se replier les troupes révolutionnaires. De plus le haut commandement faisait parvenir du materiel au reste de l'APC.
Mais le général Liu mettait en échec depuis trop longtemps les troupes russes dans la province du Sishuan. On avait décider de l'éliminer.

Artyom resta les yeux dans le vague. Un sentiment d'appréhension se noua dans son ventre et sa tête devint lourde.

-Arrivée sur zone dans 5 minutes.

Artyom serra son An-95 et vérifia le chargeur. C'était sa première opération en plein territoire ennemi. Il regarda sa fiche et la déchira, comme indiqué. Puis il rangea les bouts de papiers dans une trappe du MI-55. Un petit morceau glissa et tomba à ses pieds. En le lisant, Artyom sentit son anxiété grandir. Allait-il être à la hauteur ?
Il le laissa tomber.

Sur le papier il était inscrit:

"Nom de code: CeBepo/222".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artyom DenikineSptsnaz, Сержант/SergentSptsnaz, Сержант/Sergent
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 27/07/2012
Localisation : Prolestarski Rayon, Россия

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Fusil d'assaut Nikonov AN-95 + lance grenade
Arme n°1:: Pistolet-mitrailleur SR-3 Veresk+ couteau 92FTP

MessageSujet: Re: Une nuit sans contraintes   Ven 31 Aoû - 13:53

23 juillet 2015, 01:33
Groupes d'intervention en territoire hostile des Gardes Spetsnaz O-1 et O-2
Banlieue de Lanzhou, province Shaanxi, Répulique populaire de Chine


Artyom avança, courbé, vers le lieutenant Vastenov, chef de la mission et le sergent Pertok, en charge de O-2. Les deux groupes s'étaient déployés sur la piste deserte de l'aérodrome juste après avoir été déposé par leurs hélicos.

-Au rapport lieutenant, annonça Artyom en relevant sa visière.

-Bon écoutez, dit le lieutenant aux deux sergents, nos objectifs sont à 5km au sud d'ici. Nous nous séparons. A partir de maintenant, nous ne serons plus en contact. O-1, vous prendrez par la gauche et O-2 par la droite. Il est 01:35, si dans, environ 30 minutes, vos objectifs ne sont pas atteints ou si vous rencontrez une résistance trop forte, repliez-vous vers le point d'évacuation. Vous avez la carte en tête ? Bien, exécution !

Les deux hommes saluèrent et partirent rejoindre leurs hommes. Artyom, par une serie de gestes et de signes, ordonna à ses hommes d'avancer le long de la route menant aux quartiers nord de la ville. Au loin on appercevait des flashs de lumières et quelques grondements sourds parvinrent à leurs oreilles, là-bas, au loin, on se battait.

Les deux groupes se séparèrent et le lieutenant Vastenov rejoignit O-1. Artyom et ses hommes se déployèrent et avançèrent en contre-bas de la route. Vers le sud il pouvaient distinguer la masse sombre de la ville de campage, plongée dans le noir. Maxim et Alexei se dirigèrent vers la route. Ils s'accroupirent au milieu. Maxim releva sa visière puis utilisa ses lunettes de vision nocturnes. Il signa vers Artyom:

-Deux patrouilles mobiles, en approche.

Le sergent ocha la tête. Ils ont sûrement vu et sans aucun doutes entendus les hélicos, pensa-t-il, bon sang, pourquoi on nous a filé des MI-55 ?
Il disposa ses hommes le long du bas-côté. Ils attendirent sans bruits. Quelques minutes plus tard deux jeeps avec mitrailleuse en tourelle passèrent, tous phares allumés. Ils attendirent encore quelques minutes puis reprirent leur progression vers "Echo". Artyom serrait son arme tellement fort que ses jointures blanchirent sous la pression. Le lieutenant se tenait au milieu du groupe. Il portait la même combinaison qu'Artyom si ce n'est qu'il ne portait sur la tête qu'une cagoule. Deux chasseurs à réaction passèrent au-dessus d'eux, le bruit de leurs réacteurs déchira l'air. Deux batteries de DCA plus loin derrière la ville ouvrirent le feu et les pointillés dorées fendirent l'air, en direction des deux avions. Enfin, le groupe O-1 atteignit la banlieu de la ville cible. Plusieurs soldats étaient positionnés près de barricades de fortune. Un lampadaire éclairait le carrefour. Artyom distingua deux camions de l'APC volés. Les spetsnaz longèrent une rue parrèlle et arrivèrent à un second carrefour uniquement sécurisé par une escouade de 5 hommes.
Artyom fit signe à ses hommes de se déplacer vers les emplacements de tirs ennemis. Avec Adrian il pénétra dans une maison sur le bord gauche du chek-point ennemi. Le lieutenant Vastenov l'accompagna. Deux soldats chinois discutaient derrière un muret de sacs de sable. Les trois autres étaient à l'extrémité droite de la barricade et écoutaient la radio. Hulman et Yuri se jettèrent sur les deux soldats. Hulman égorgea sa cible en lui bloquant la bouche, tandis que Yuri étranglait son ennemi avec un fils de kevlar. Nikolaï et Isidor, suivi de Alexei, se déplacèrent lentement longeant les maisons du bord droit. Ils visèrent les soldats ennemis et ouvrirent le feu avec leurs silencieux. Les trois soldats s'éffondrèrent en gémissant. Maxim courut au coin du mur et inspecta la rue avec ses lunettes:

-RAS, signa-t-il.

Les hommes se regroupèrent. Artyom se remémora la carte et fit avancer ses soldats vers une rue à gauche. Ils évoluèrent, ombres vertes courbées dans la pénombre, dans un décor urbain, marqué par la guerre. Des façades de maisons et d'immeubles bas étaient criblées d'impacts de balles. Certains bâtiments avaient subis des tirs directs et ils ne restaient plus que leurs structures. Les troupes rebelles chinoises avaient repris la ville trois semaines plus tôt. Une carcasse de camion de l'armée russe confirmèrent leurs informations. Enfin, après cinq minutes de marche sous tension, ils arrivèrent vers la façade arrière du bâtiment "Echo". Il s'agissait d'un vieil hotel de ville. Le bâtiment "Gamma" était près de "Echo. Il s'agissait d'un comissariat sérieusement endommagé par la guerre. L'équipe O-1 s'apprêtait à entrer dans "Echo".


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une nuit sans contraintes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quel triste paysage pour une nuit sans étoiles ...
» Sans rêve ni cauchemar [ PV : Petra Traümer ]
» Quand l'alcool coule a flot par une nuit sans Lune
» Une nuit sans étoile... [PV Silje]
» Une forme se dessine dans la nuit, sans que je parvienne à la distinguer...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
End War :: Détente :: Fan-Fics :: Les Fan-Fics-