AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le S.R.E.C

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Virgil 1.1IA du ForumIA du Forum
avatar
Messages : 170
Date d'inscription : 12/02/2010
Age : 7
Localisation : Ici Et Là

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Banator 2011
Arme n°1:: Kickator 2011

MessageSujet: Le S.R.E.C   Sam 9 Nov - 11:45


-Le Service de Renseignement de l’EnforcerCorps.-



 
1°-Histoire :


Le Service de Renseignement de l’EnforcerCorps, ou plus communément appelé S.R.E.C, est l’unité de renseignement militaire de la fédération européenne. C’est l’organisation la plus puissante dans son domaine d’un point de vue humain et matériel. C’est en 2017 que l’organisation vue le jour suite à un attentat sur l’Ile Longue par un groupe de séparatiste Hongrois. Le général De Bankolé voulait avoir la possibilité de compter sur des informations fiables venant du milieu militaire qu’il dirigeait plutôt que de devoir attendre le bon vouloir du DISS, qui regroupe toutes les agences de renseignement d’Europe. C’est alors que le S.R.E.C vu le jour au départ le nombre de troupe assignées à cette unité était d’environ 200 hommes, qui reçurent la formation du 13eme RDP, mais très vite suite au excellent résultat la décision fut prise d’en faire une agence à part entière. En 2020 le S.R.E.C se compose d’environ 25.000 membres, allant d’agentes secret classique, à des pilotes de chasse chevronnés en passant par des marins endurcis ainsi que les meilleurs Kommandos d’ Europe.
2°-Ses principaux sites :


Le S.R.E.C possède sept bases principales situées respectivement à Carcassonne, son quartier général, Munich, qui abrite la section 3, Turin la section 1 et une base secrète nommé Avalon qui abrite la section 2. Ces quatre sites sont les principaux QG de l’agence, mais il y a aussi la base aérienne de Francazale près de Toulouse, anciennement BA 101 avant la création de la fédération, qui abrite les moyens logistiques aériens, ainsi qu’une base dans la forêt noire en Allemagne, nommée La Tombe, qui abrite le centre d’entrainement du S.R.E.C sur plus de 400 hectares. Quant au dernier c’est un lieu top secret dont la seule information fiable est que ce serait la section 2 qui la dirigerait.




A-Carcassonne (Site Alpha) :


La base du S.R.E.C à Carcassonne, est le centre névralgique de ce dernier, sur ce site de plusieurs kilomètres carrés de surface, sont regroupé les services administratifs, du S.R.E.C, son unité de formation qui est de tronc commun à toutes les sections, ainsi que la BCG-94. Cette dernière est l’une des deux grandes unités composant la section 4. L’accès à la base est indiqué sur les grands axes routiers passant à proximité et un CIRFA y a même été ouvert. Autant dire qu’aucun secret ne s’y cache vraiment. Il est à signaler que la section 4 est commandée depuis cette base.

B-Munich (Site Bravo) :


La base de Munich abrite la section 3, au premier abord c’est un immeuble de bureaux des plus banal, dont les façades sont de grandes bais vitré fumée. Mais quand on se rapproche de plus près, (environ 200 mètres). On remarque une enceinte grillagée et électrifiée avec du 20.000 volts, des caméras grand angle, ainsi que des gardes armés de G-36. Officiellement ce bâtiment est une annexe du Ministère de la Défense (cela sert de prétexte à la présence de sentinelles extérieures). A l’intérieur, au rez-de-chaussée, on trouve plusieurs gardes, quelques bureaux et un poste de contrôle, servant de check point aux entrées et sorties. Dans le reste des étages s’enchainent bureaux, salle de transmission et toutes les infrastructures nécessaires au bon fonctionnement de la section, dont le rôle est la surveillance électronique. En effet piratages, écoutes de conversations, ce sont les armes de cette unité du S.R.E.C. Mais évidemment elle dispose d’équipes d’intervention armées qui ont tout le bonheur qu’ils leurs faut au sous-sol, armes lourdes, XC-90 blindés et bien d’autres. Il est inutile de signaler que les vitres de la structure sont en verre feuilleté et ont une épaisseur de 5cm.

C-Avalon (Site X-Ray) :


[color=darkred][font=Comic Sans MS]Voir Dossier du S.R.E.C, Section 2: www.enforcercorps/SERC/Section2

D- Turin (Site Charlie) :
 
La base de Turin, est un complexe des plus officiels. En effet le QG de la section 1 est un grand bâtiment à l’architecture moderne et tel le quartier général du MI-6 à Londres, tout le monde est au courant de ce qu’il contient, pour autant la sécurité n’est pas renier, le rez-de-chaussée ne contient rien à part l’accueil et des gardes, lourdement armé. Pour le reste du bâtiment est classique pour une unité d’espionnage, laboratoire pour gadget, salle de briefings, bureau et armurerie. Le paradis sur terre pour les espions. Dans le sous-sol se trouve, de nombreux véhicules.

E- Base Aérienne de Francazale (Site Delta) :


Anciennement BA 101 jusqu’en septembre 2009, puis transformé en aérodrome de la ville de Toulouse, la base aérienne de Francazale a été racheter par le S.R.E.C en 2019 dans le cadre de la mise en place de la section 4 par le commandant général Royant et fusionné avec le 1er Régiment du Train parachutiste qui fut renommé, 1er Groupement Logistique du S.R.E.C et liaisonné avec la Brigade de Combat Gamma-94. La base s’étend sur environ huit hectares et est en permanence protéger par des escadrons de kommandos du 1er GL. On trouve sur la base des nombreux hangars ou sont stocké des équipements de vie, de nombreuses rations, des armes des munitions, bref de quoi soutenir la 94eme sans problème n’importe où dans le monde. De plus Francazale et le QG du 1er RALOSEC (Régiment d’Aviation Légère des Opérations Spécial de l’EnforcerCorps) et du 9eme ETC (Escadron Tactique de Chasse), qui est l’unité d’aviation du S.R.E.C.

F- Atlantide (Site Zoulou) :


Voir Dossier du S.R.E.C, Section 2: www.EnforcerCorps.com/S.R.E.C/Section2-AIC19

G- La Tombe (Site Echo) :
 
Cette base est le centre d’entrainement des membres des sections 2 et 4, en effet contrairement aux sections 1 et 3 de l’agence qui elles forment leur soldats sur de petits sites. Ces premières forment leurs unités combattantes en Allemagne. Le site s’étend sur environ 400 hectares, ou se croise les futurs membres de la 94eme et ceux des BlackOps de la section 2, leur entrainement se mêlent de manière à ce que chacun des hommes qui réussit la formation de sa section, soit en mesure de travailliez n’importe quand avec l’autre. Sur la base on trouve des bâtiments à l’entrée, avec dortoirs, douches, cuisine, salles de restauration, salles de gym. Des hangars pour les chars, et autres véhicules utilisez par les deux sections, ainsi qu’un héliport et une piste pour avions de type Falcon 7X. Âpres cette base n’est qu’un vaste camp d’entrainement. Sur 130 hectares l’on trouve une petite ville, des forets, un champ de tir de 40 hectares et bien d’autres. Le tout est entouré d’un mur d’enceinte de 4m de haut et est perdu en plein foret noir, le village le plus proche étant à 25km.



3°- Les Sections :

Chaque section du S.R.E.C possède sa propre mission et organisation, car suivant son activité cette dernière doit s’adapter, le détail du fonctionnement de chaque sections sera donné ci-dessous.

A- Section 1 (Espionnage & Contre-Terrorisme) :

La section est la branche d’origine du S.R.E.C, comme toutes les unités de renseignement du monde cette dernière n’effectue aucunes actions de force et ne déploie ses effectifs qu’en petit nombre. En effet les équipes de Shadow ne sont jamais composé de plus de 6 Hommes, ceux pour des raisons de discrétion. Mais évidemment comme toutes ces homologue elle déploie des agents seul sur le terrain, ces dernier sont les seul à recevoir la formation de MI-6 et du MI-5, de manière à intervenir dans et à l’extérieur des frontières européennes. La section 1 regroupe environ 2800 agents répartie dans le monde. Le fonctionnement de la section est simple.


B- Section 2 (Opérations Clandestines & Renseignement de Combat) :

Voir Dossier du S.R.E.C, Section 2:
www.EnforcerCorps.com/S.R.E.C/Section2-AIC19


C- Section 3 (Surveillance Electronique et Equipement Spatial de Combat) :

La troisième section du S.R.E.C est spécialisée dans les systèmes électroniques, tous comme la NSA son but numéro un est de prévenir les menaces contre la fédération via les moyens de communications modernes. Elle assure aussi la sécurité des réseaux d’Europe ainsi que celle des nombreux serveurs gouvernementaux. Quand malheureusement les systèmes de sécurité échouent cette section dispose d’équipes d’interventions, lourdement équiper (XC-90 blindé, MG-36, etc.), déployé en unité de 30 hommes, dans les grandes villes, qui sont capable d’intervenir en moins de 8 minutes sur n’importe quels sites protégés ou surveiller. Sa juridiction se limite aux frontières de l’Europe, après elle doit faire appel aux autres sections. En plus de sa mission de sécurité cette section assure la gestion et le bon fonctionnement des système d’armes spatiaux européen, en effet cette dernière et la seul à posséder les ordinateur permettant d’ouvrir le feu manuellement sur un point précis du globe, n’importe quels officier voulant recourir au ADM est obligé de passer par la section 3. La section trois se compose d’environ 6000 agents répartie en Europe.


D- Section 4 (Combat & Reconnaissance) :

Les détails sur la section 4, seront abordés dans un rapport annexe.



E- Le corps de commandement.
De plus chaque section est commandée par un colonel (sauf la section 4 qui elle, est dirigée par un Commandant-Général). Ces officiers sont les meilleurs dans leurs domaines. Il y a également un porte-parole. Ce qui monte le nombre d’officiers importants à cinq.

-Colonel Gilad Royant : Jeune officier, appeler sous les drapeau pour le programme ARC puis propulsé à la tête du S.R.E.C suite à l'attentat de l'ile longue, le colonel est leader paternel se laissant guider par ses sentiments quand certains hommes restait de glace. Cela ne l’empêche pas d’être un officier efficace que ce soit à la tête du SREC, de la compagnie ARCA ou de la 94eme brigade de combat.

-Colonel Michael Carlson : le colonel Carlson est un officier ayant servi au sein des commandos marine français avant la fédération, il continua dans cette voix jusqu’en juin 2020 où il fut affecté à la section 2 pour la diriger suite à la promotion du colonel Royant au rang de général à la tête du S.R.E.C.

-Colonel Laurie Lenotte : cette jeune femme de 25 ans est la première à avoir atteint un rang aussi élevé aussi vite, après des études de droits, elle rejoint le général Royant qui était lieutenant à l’époque, ce au sein de la jeune compagnie ARCA. Quand ce dernier devint directeur, il la nomma porte-parole de l’agence et en fit le numéro 3 de l’agence. C’est aussi une amie d’enfance du commandant-général, autant dire qu’il a une entière confiance en elle.


-Colonel Eric Beck : le colonel Beck, est un ancien des renseignements cet homme de 43ans, à effectuer toute sa carrière dans les services secrets hollandais, à la création du S.R.E.C, il fut mis à la tête d’une unité de renseignement liée à ARCA et manqua de faire tuer tous ses membres. Le directeur actuelle du S.R.E.C n’as aucune confiance en lui sur le terrain mais apprécie tout de même ses compétence. C’est pour cela qu’il est à la tête de la section 3.



-Colonel Frank Keller : cet ancien du MI-6, quitta ce dernier en 2016, quand le royaume uni décida de ne pas faire partie de la fédération. Agé de 38ans, il a commencé au bas de l’échelle, il y’a bien quelques erreurs qui traine dans son dossier cet homme est plus que fiable. Il dirige la section 1 d’une main de fer, mais est capable d’être indulgent quand il le faut.


_________________
The End Has Begun

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://endwar-rpg.superforum.fr
 

Le S.R.E.C

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
End War :: Le Forum :: Base de Données :: Fédération Européenne-