AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Opération de sauvetage Hunter's Help

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michael CarlsonEnforcerCorps, Colonel. Sous-Directeur du S.R.E.C, Commandant de la 19eme AéroportéeEnforcerCorps, Colonel. Sous-Directeur du S.R.E.C, Commandant de la 19eme Aéroportée
avatar
Messages : 440
Date d'inscription : 07/05/2010
Age : 34
Localisation : Cadix

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Pistolet Wilson Combat Spec Ops II (x2) + Couteau de Combat Wilson Combat G10 (x2)
Arme n°1:: ARX / UMP .45

MessageSujet: Opération de sauvetage Hunter's Help   Mar 11 Mai - 19:03

"Allons aider nos gars !"

Je saisis la corde du Cougar et, sous la couverture des deux mitrailleuses MAG-58, j'arrive au sol en quelques secondes. Je reste baissé et je rejoins un couvert proche sous les arbres pour mieux couvrir mes coéquipiers. Ils arrivent peu à peu dans la clairière. J'abaisse mes lunettes de vision nocturne afin d'y voir plus clair. Mon Famas en main, toujours accroupis pour des questions de sécurité, je sors du couvert. Je vais me mettre à l'abri sous un arbre et je fais signe à l'hélico, qui ferme ses portes et repart, laissant là les cordes qui lui ont servi à nous héliporter. Je mets mon fusil en bandoulière et j'entreprends l'escalade du sapin. Arrivé en haut, je sors mes jumelles, je relève mes lunettes de vision nocturne et j'observe les alentours. Rien, pas une trace de vie. Tant mieux, notre mission sera facilitée. Notre but : l'extraction d'une escouade du 1er RCP, prise en embuscade dans une maison à quelques kilomètres d'ici. Je redescends de mon perchoir pour qu'on avance. J'arrive enfin sur le sol et je replace mes AN/PVS-7B sur mes yeux et je fais signe aux autres d'avancer. Nous partons en direction de la zone des combats. La forêt est sombre en cette froide nuit d'hivers. Dans ce coin de Russie, il ne doit pas y avoir plus de cinq ou six heures de soleil par jour en cette période de l'année. Nous nous retrouvons à quatre dans une forêt russe pour secourir une escouade devant attaquer des extrémistes indiens mais qui a été prise en embuscade par des troupes russes en patrouille dans la région.

Nous marchons depuis une heure et toujours aucun signe de combat, lorsqu'un sifflement à mon oreille déclencha un instinct de survie qui me mit à terre. Je rampe pour me mettre à couvert sous les tirs de Ak-47. J'essaye de localiser la provenance des tirs et je remarque un homme debout en train de tirer à la Kalashnicov sur un de mes coéquipiers. Je vise et je tire, atteignant ma cible au cou. L'homme s'effondre immédiatement dans une explosion de sang. tous sont maintenant à couvert, mais nous subissons des tirs nombreux et intenses, sûrement une quinzaine d'hommes. Si ce sont des soldats russes, rien à craindre, mais si jamais ce sont des Spetsnaz, alors nous avons du soucis à nous faire. Je tire en l'air pour voir la réaction des types, qui ne bronchent pas et continuent à tirer. Antoine me rejoint sous le buisson, avant de me demander des instructions. Je me dis que nous pourrions se sortir du trou où nous sommes pour prendre à revers les russes. Je donne mon idée à mon sergent avant qu'il ne m'approuve. Nous nous mettons tous deux à ramper, suivis par les deux autres. Les tirs sont concentrés au niveau de notre ancienne position, alors que nous prenons deux par deux à revers les assaillants.

_________________
"La guerre n'est que la continuation de la politique par d'autres moyens, car la politique est le but, la guerre le moyen, et un moyen sans but ne se conçoit pas." - De La Guerre, C. Von Clausewitz



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael CarlsonEnforcerCorps, Colonel. Sous-Directeur du S.R.E.C, Commandant de la 19eme AéroportéeEnforcerCorps, Colonel. Sous-Directeur du S.R.E.C, Commandant de la 19eme Aéroportée
avatar
Messages : 440
Date d'inscription : 07/05/2010
Age : 34
Localisation : Cadix

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Pistolet Wilson Combat Spec Ops II (x2) + Couteau de Combat Wilson Combat G10 (x2)
Arme n°1:: ARX / UMP .45

MessageSujet: Re: Opération de sauvetage Hunter's Help   Sam 15 Mai - 14:20

En quelques secondes, plus personne n'est debout. Aucun n'a résisté et nous nous relevons avant de vérifier la mort effective des russes puis de repartir, toujours avec prudence. Le jour se lève peu à peu, et nous parvenons cette fois sans encombres à la petite bâtisse servant de retranchement aux parachutistes. Les tirs sont nombreux, mais proviennent tous de la forêt. Je prends la mini-radio et je tente la fréquence standard, pour essayer de capter quelque chose. Je capte un signal russe. *Merde* Je change un peu, et là j'arrive à avoir du français.

"Salut tout l'monde !

- Salut Mic' ! Ca fait plaisir ! Tu viens nous sortir de là ?

- On va faire une petite diversion pour que vous puissiez vous carapater. On a ordre de vous ramener.

- Quand tu veux !"

Je souris et je regarde les autres. Je fais un signe et on se déploie de chaque côté de la bicoque. Les tirs sont intenses et l'avant de la baraque n'a pas résisté. Le mur est explosé, et le commando est entre les décombres en train de survivre. J'envoie l'ordre d'attaque à tout le monde et les russes croulent sous les tirs de FAMAS bien placés. J'en vois se mettre à terre, et je demande aux chasseurs de sortir. Ils ne se font pas prier et nous nous retrouvons derrière la baraque, dans la forêt, alors que les russes semblent avoir disparus.

_________________
"La guerre n'est que la continuation de la politique par d'autres moyens, car la politique est le but, la guerre le moyen, et un moyen sans but ne se conçoit pas." - De La Guerre, C. Von Clausewitz



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael CarlsonEnforcerCorps, Colonel. Sous-Directeur du S.R.E.C, Commandant de la 19eme AéroportéeEnforcerCorps, Colonel. Sous-Directeur du S.R.E.C, Commandant de la 19eme Aéroportée
avatar
Messages : 440
Date d'inscription : 07/05/2010
Age : 34
Localisation : Cadix

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Pistolet Wilson Combat Spec Ops II (x2) + Couteau de Combat Wilson Combat G10 (x2)
Arme n°1:: ARX / UMP .45

MessageSujet: Re: Opération de sauvetage Hunter's Help   Mar 25 Mai - 19:25

"Pourquoi vous êtes ici ?

- Le QG a reçu votre appel de détresse.

- Alors il est partit, tant mieux. On fait quoi ?

- D'abord on va s'assurer qu'aucun n'en a réchappé, ensuite on retrouve les deux hélicos vingt kilomètres au sud, pour qu'ils nous ramènent sur le Mistral.

- Bien. on vous suit, mais on a plus beaucoup de munitions.

- Nous on va prendre des Ak et vous allez prendre nos FAMAS. Vous avez des blessés ?

- Non. On peut y aller."

Je fais un simple signe et notre petite troupe se met en branle. Nous devons nous assurer qu'aucun russe ne s'est barré donner le mot à ses supérieurs. Je prends alors comme je l'ai dis un Ak et je donne mon FAMAS à Jonathan. Il le prend volontiers, peu habitué aux armes russes. Je saisis la Kalashnicov par la poignée et nous continuons vers le sud. Le soleil se lève, laissant sa lumière filtrer à travers les branches. Nous marchons, légèrement penchés, pour éviter tout tir par surprise. Nous faisons peu de bruit, et nous parvenons après quelques minutes à une clairière. Là, nous évitons le centre, et nous passons sans heurt. Il nous faut plusieurs heures pour faire la moitié du trajet qui nous sépare de la zone d'extraction, à travers la forêt, les buissons devenus denses et nombreux. Nous arrivons devant un arbre énorme, placé juste à côté d'une route. Là, nous nous mettons dans le fossé et je contacte le QG.

"QG, ici Carlson, il nous reste environ dix kilomètres.

- On a un problème Lieutenant, on ne peut pas venir vous chercher. Il va falloir trouver quelque chose par vous même. Terminé.

- Mais, QG ! QG ! Et merde ! Ils ont coupé la com !"

Je serre les dents de rage.

_________________
"La guerre n'est que la continuation de la politique par d'autres moyens, car la politique est le but, la guerre le moyen, et un moyen sans but ne se conçoit pas." - De La Guerre, C. Von Clausewitz



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael CarlsonEnforcerCorps, Colonel. Sous-Directeur du S.R.E.C, Commandant de la 19eme AéroportéeEnforcerCorps, Colonel. Sous-Directeur du S.R.E.C, Commandant de la 19eme Aéroportée
avatar
Messages : 440
Date d'inscription : 07/05/2010
Age : 34
Localisation : Cadix

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Pistolet Wilson Combat Spec Ops II (x2) + Couteau de Combat Wilson Combat G10 (x2)
Arme n°1:: ARX / UMP .45

MessageSujet: Re: Opération de sauvetage Hunter's Help   Jeu 27 Mai - 12:12

Alors que je réfléchissais intensément pour trouver une solution à ce problème, Kevin me tapota l'épaule. je tournais la tête pour apercevoir des feux, assez loin sur la route en ligne droite. Je prends mon Ak, et, en quelques signes de main, j'avais préparé une petite embuscade, au cas où. L'un des chasseur parachutiste, dont je ne connais pas le nom, s'élance sur l'ordre de son supérieur et pose une charge d'explosifs, au milieu de la route, avant de plonger dans le fossé d'en face. Deux autres hommes le rejoignent. Le véhicule approche et bientôt nous est visible. La tension qui règne est palpable, mais la voiture passe sans que je donne d'ordre. Je lance à l'intention des autres que c'était une voiture civile. Je me lève, je récupère la charge, et je décide de suivre la route, histoire de trouver un hameau dans lequel nous pourrions trouver des véhicules. Après une bonne heure de marche, nous parvenons à un croisement. Les opinions divergent sur la direction à prendre. Je coupe court aux discussions en ordonnant à tous de se diriger vers la mer. Kev' se renfrogne, mais obéit. Il n'a pas l'habitude d'être extradé en hélico, surtout vers une frégate. Cependant, en soldat discipliné, il suit les ordres. Le petit groupe se dirige donc vers la mer, dans une humeur morose. Le soleil se lève peu à peu, illuminant le paysage. Je range mes lunettes de vision nocturne dans mon sac, et au passage j'y prends une sangle, pour la kalashnicov, qui en est dépourvue. Je peux enfin mettre le fusil d'assaut sur ma hanche, sans avoir besoin de le tenir à la main. La route commence à devenir pierreuse, sous mes bottes, puis peu à peu, les pierres se transforment en terre. La route n'est plus droite, comme tout à l'heure, mais elle serpente entre es petites collines. Nous, nous coupons par les champs. Nous marchons depuis un bout de temps, et nous arrivons enfin face à la mer, la belle mais froide mer Blanche.

Au loin, le soleil dépasse à peine de l'horizon. On peut voir le Mistral, en train de faire des manœuvres. je saisis les jumelles qui pendent à ma ceinture, et je vois une frégate un peu plus petite, à coup sûr russe, à côté. Vincent me montre alors sur la plage une petite embarcation, assez grande pour nous tous, mais surveillée par deux pêcheurs. Je dois me résigner, pour parvenir à partir, à leur prendre leur bateau, sur la plage. Je soupire et nous descendons sur le sable. Les pêcheurs nous regardent, l'air intrigué.


"Quelqu'un sait parler russe ?

- Oui ! Moi ! Je leur dis quoi ?

- Tu leur dis qu'on va leur donner de l'argent pour prendre leur bateau. tient, voilà les billets. Cinq cent euros, ça devrait suffire pour un déchet pareil."

Alors, Corentin s'approche, et dit quelques mots incompréhensibles. Les deux pêcheurs prennent les billets et nous laissent la barque. nous grimpons tous dedans, et j'allume le moteur. C'est un bon moteur, de bonne qualité, mais je ne sais pas si il sera assez puissant pour nous tous. Une fois dans l'eau, le bateau avance rapidement. Mais pas encore assez. Le Mistral glisse sur la ligne d'horizon. Il s'en va, il ne peut pas rester. J'essaye d'accélérer, mais rien n'y fait, et bientôt la frégate disparaît.

_________________
"La guerre n'est que la continuation de la politique par d'autres moyens, car la politique est le but, la guerre le moyen, et un moyen sans but ne se conçoit pas." - De La Guerre, C. Von Clausewitz



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael CarlsonEnforcerCorps, Colonel. Sous-Directeur du S.R.E.C, Commandant de la 19eme AéroportéeEnforcerCorps, Colonel. Sous-Directeur du S.R.E.C, Commandant de la 19eme Aéroportée
avatar
Messages : 440
Date d'inscription : 07/05/2010
Age : 34
Localisation : Cadix

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Pistolet Wilson Combat Spec Ops II (x2) + Couteau de Combat Wilson Combat G10 (x2)
Arme n°1:: ARX / UMP .45

MessageSujet: Re: Opération de sauvetage Hunter's Help   Sam 5 Juin - 0:11

Mais nous ne sommes pas aux bouts de nos peines. Le patrouilleur russe s'approche, assez rapidement je dois l'avouer, de notre petite embarcation. Je ralentis donc, pour ne pas éviter les soupçons. Bientôt la coque en métal vient bousculer les planches de bois qui forment la barque dans laquelle nous nous trouvons. Un cri russe nous parviens. Sans attendre, je grimpe à bord du patrouilleur via le bastingage, composé d'un simple câble métallique. L'abordage suit, les hommes prenant possession du bimoteur à une vitesse non négligeable. Les russes n'ont pas eu le temps de voir venir le coup et ils lèvent les mains, sans qu'aucune riposte ne leur soit autorisée. Ils sont mis dans la barque avec de l'eau et leurs sandwichs, nous ne sommes pas des monstres tout de même, et nous les laissons en plan. Kevin a faillit les jeter à l'eau, mais vu la température, je l'ai retenu avant qu'il fasse une erreur monumentale. Corentin prend les commandes du petit navire. Les deux moteurs sont plus bruyants que le précédent, mais il avancent plus vite. Cependant, ce n'est pas encore assez à mon goût et je m'approche des moteurs, laissant là le Ak. J'ouvre les coques pour arriver devant un désastre de mécanique. les moteurs sont trafiqués avec des moyens, disons, peu conventionnels, avec des fils, des câbles, des morceaux de tuyaux, bref, tout ce qui est tombé sous la main des mécanos. Et ça, ce machin, ce truc, je supporte pas de voir un moteur dans cet état. Je saisis la caisse à outils, bien modeste je dois le dire. J'y prends un tournevis et un morceau de tuyau. Je fais arrêter le patrouilleur, avant de retirer les divers morceaux de tuyaux. Je les remplace par Le morceau que je tiens, et je serre le tout. Je fais redémarrer le moteur, mais les vis sautent et l'essence gicle partout. Je me retrouve avec une grosse tâche noire sur ma veste.

"Merde ! Font chier ces russkofs ! Peuvent pas avoir du bon matos !"

Je prends un tuyau qui traînait là, au sol. Je le place la place de celui qui vient de me péter à la gueule. Et voilà, le moteur repart, sans aucun problème. Corentin, qui avait commencé à rigoler la première fois, s'arrêta, peut-être d'admiration, peut-être d'autre chose, je ne sais pas, je n'ai pas envie de savoir. Je referme la coque, et je me retourne pour faire face à Kevin. Il m'observe indécis. Je n'en tiens pas compte et je donne l'ordre à Romain de foncer. Tout de suite, il y a moins de bruit et on avance plus vite. Franchement, c'est toujours pas le top mais au moins on avance. Et vite. Mais le brouillard se lève, et c'est pas bon pour nous. Surtout qu'on a pas de radar, pas de corne de brume, rien. Et en plus j'ai un peu peur pour le passage du goulet, parce qu'il est vraiment pas large. Et je crois avoir vu des récifs. Ca va pas le faire.

" Fait gaffe pour le goulet Rom', je crois qu'y a des récifs."

_________________
"La guerre n'est que la continuation de la politique par d'autres moyens, car la politique est le but, la guerre le moyen, et un moyen sans but ne se conçoit pas." - De La Guerre, C. Von Clausewitz



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael CarlsonEnforcerCorps, Colonel. Sous-Directeur du S.R.E.C, Commandant de la 19eme AéroportéeEnforcerCorps, Colonel. Sous-Directeur du S.R.E.C, Commandant de la 19eme Aéroportée
avatar
Messages : 440
Date d'inscription : 07/05/2010
Age : 34
Localisation : Cadix

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Pistolet Wilson Combat Spec Ops II (x2) + Couteau de Combat Wilson Combat G10 (x2)
Arme n°1:: ARX / UMP .45

MessageSujet: Re: Opération de sauvetage Hunter's Help   Lun 28 Juin - 10:52

Je vois une planche m'arriver sur le visage. Je n'ai pas le temps de l'éviter et je me retrouve dans l'eau, sonné et sans possibilité de remontée. Le liquide glacé parcoure ma peau et m'arrache quelques frissons. Je suis toujours en apnée, dans une eau à -10°, sans combinaison, sans rien pour me tenir chaud, sans moyen de flottaison. Alors que je dérive au gré des courants tout en essayant de résister, je sens un truc tranchant m'ouvrir la cuisse. Je ne peux retenir un cri de douleur, et je bois la tasse, ayant ouvert la bouche. Je tente de remonter et j'arrive enfin à la surface de l'eau, agitée de remous. Je ne sais pas où sont les autres, mais j'ai d'autres préoccupations, comme trouver quelque chose pour pouvoir flotter. Avec ma cuisse, je me vois mal nager pendant un quart d'heures pour rester à la surface. C'est alors que le morceau de bois de tout à l'heure cogne ma nuque. Je le saisis et je me laisse tomber dessus, soufflant à cause de la douleur. Le froid me brûle la gorge, l'eau me glace les sangs et ma cuisse me fait souffrir le martyr, mais sinon ça va. L'eau salée et le froid ne sont pas là pour m'aider puisque je sens ma blessure qui s'ouvre un peu plus chaque seconde qui passe. Je relève la tête juste à temps pour voir une vague arriver vers moi, et je plonge avant de me prendre dans l'écume, pour éviter la vague et sortir de l'autre côté. Le clapot et les récifs sont une dangereuse combinaison en mer, et nous nous trouvons en plein dedans. Au moment où je m'y attendais le moins, un trou d'eau me renvoie de par le fond. Mon pied se bloque entre deux récifs alors que le courant force sur ma cheville pour essayer de m'emporter. Prenez ça comme vous voulez, don du ciel ou catastrophe, mais moi je me suis immédiatement mis en tête de sortir de là. J'agrippe ma jambe et je tire pour arriver à mon pied. Je saisis les rochers à pleines mains et je tire dans le sens inverse du courant, ce qui débloque mon pied, et je retourne à la surface, pour voir que l'eau est devenue plate. Une vraie mer d'huile. Derrière moi, le goulet. Devant, la carcasse du bateau et deux hommes montant dessus.

Je commence à nager vers les débris du patrouilleur. C'est difficile avec ma cuisse en vrac et ma main dessus, mais j'en ai vu d'autres. Ma main et ma jambe gauche battent l'eau pour essayer d'avancer. Après quelques minutes qui me semblent une éternité, j'arrive enfin à la portée des deux autres, qui sautent pour m'aider. Ils me ramènent sur une plaque et regardent ma blessure, pendant que je récupère. L'un prépare un bandeau, l'autre me fait une piqure de morphine. Cette dernière me soulage et me donne chaud. Un frisson de bien-être me parcoure l'échine. Romain enroule le bandeau sur la blessure et empêche le sang de couler. Je m'assois de façon à voir les deux autres. Génial comme mission. Je viens de perdre les deux tiers des effectifs, dont deux hommes de mon équipe.

_________________
"La guerre n'est que la continuation de la politique par d'autres moyens, car la politique est le but, la guerre le moyen, et un moyen sans but ne se conçoit pas." - De La Guerre, C. Von Clausewitz



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael CarlsonEnforcerCorps, Colonel. Sous-Directeur du S.R.E.C, Commandant de la 19eme AéroportéeEnforcerCorps, Colonel. Sous-Directeur du S.R.E.C, Commandant de la 19eme Aéroportée
avatar
Messages : 440
Date d'inscription : 07/05/2010
Age : 34
Localisation : Cadix

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: Pistolet Wilson Combat Spec Ops II (x2) + Couteau de Combat Wilson Combat G10 (x2)
Arme n°1:: ARX / UMP .45

MessageSujet: Re: Opération de sauvetage Hunter's Help   Ven 30 Juil - 0:37

Peu à peu, tout le monde arrive jusqu'à l'épave, flottant encore par je ne sais quel miracle. On peut pas tous monter dessus, alors on se relaye pour tirer l'épave vers la côte, ce qui nous permet de nous reposer à tour de rôle. Je suis le seul à être blessé, et là je me sens vraiment inutile. Je me dis que je ferais mieux de tirer un peu. Lorsque je lance l'idée, Kevin m'interdit formellement de mettre mon envie à exécution, et Romain agrippe mon bras solidement, pour m'empêcher de le faire quand même. Bon, je sais, c'est ridicule, mais je trouve que c'est chiant. Tout ça à cause d'une blessure. J'enrage rien que d'y penser, mais les autres sont farouchement opposés au fait que je tire le radeau de fortune. Je me laisse faire jusqu'au rivage. Il n'y a rien aux alentours. Le Mistral a disparu, les russes ont fait pareil, mais je préfèrerais encore être dans une de leurs prisons. Il fait plus chaud. Je m'étends sur le sable froid et gris. Corentin allume sa fusée de détresse étanche et la tire, dans l'espoir que quelqu'un l'ai vu. Rien. Pas un bruit. C'est bien beau comme mission de sauvetage, mais si on est obligé d'envoyer un appel de détresse... Moi, en attendant, je m'endors. Une blessure dans une eau glacée quand on est obligé de nager, c'est crevant.

Je pars dans des rêves fous. Je m'imagine américain, en train de tirer sur les afghans en plein Kaboul, avec un sergent qui crie qu'il faut tuer le président anglais. Puis, je brandis une épée, et je fonce sur des indiens habillés en bleu avec des masques de souris. Quand j'essaye de les tuer, un jus rose sort d'un petit éléphant en 3D au bout de mon épée. Là-dessus, je dis à Michael Jackson que mon arme fonctionne pas et il me tend un minigun qui tire des fléchettes de bar. Ensuite, je trucide les indiens, qui se sont changés entre temps et qui portent des costumes de clowns. Après, Bush arrive en parachute avec Rambo et deux autres Marines. Et là c'est le FBI qui s'en mêle, avec Booth et Bones qui arrivent pour exploser les squelettes à coups de dragibus. C'est le bordel mon rêve. Je me réveille avec les cris de joie des autres, qui saluent les hélicoptères. Marc sourit en me tenant fermement au sol.


"Dis Mic', t'as des sacrés délires !

- C'est dans la morphine, ils ont rajouté des hallucinogènes pour essayer, lui assure Corentin. Super ! J'ai été drogué par les médecins de l'armée ! Mais je me relève pour monter dans l'hélico, qui vient s'approcher du sable. C'est enfin finit. Mais les arbres sont proches, et le pilote est obligé de nous faire monter par échelle de corde à partir de l'eau. Je plonge donc sans me soucier de la température. Mac monte avant moi, et Kévin suit, pour m'assurer à cause de ma blessure.

_________________
"La guerre n'est que la continuation de la politique par d'autres moyens, car la politique est le but, la guerre le moyen, et un moyen sans but ne se conçoit pas." - De La Guerre, C. Von Clausewitz



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Opération de sauvetage Hunter's Help   

Revenir en haut Aller en bas
 

Opération de sauvetage Hunter's Help

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Opération "Sauvetage de Clair de Lune" (PV CHÏRA)
» Entre mission de sauvetage et opération d'infiltration
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» tuto haradrim, opération désert
» Le projet des Moucherons !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
End War :: Détente :: Fan-Fics :: Les Fan-Fics-