AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nuit au sommmet.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vasily TeikofSpetsnaz, Полковник/Colonel, Commandant de la 22eme AéroportéSpetsnaz, Полковник/Colonel, Commandant de la 22eme Aéroporté
avatar
Messages : 291
Date d'inscription : 21/11/2010
Age : 23
Localisation : Lac Baikal Russie

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: TT-21
Arme n°1:: Fusil d'assaut Vepr

MessageSujet: Nuit au sommmet.   Mar 1 Mar - 13:08

00H25 BERLIN quartier des affaires.
TOUR EUROPA RESEARCH CORPS
Capitaine Naya Janor
en attente pour infiltrer le bâtiment principal...


Une pluie battait le pavé de la "Weimar baume platz" du quartier des affaires. il n'y avait personne a part quelques voitures occasionnels qui passait dans les rues alentours.

L’imposante tour brillamment éclairé contrastait avec le ciel sombre.
Une silhouette solitaire se découpait dans le rideau de pluie. Elle traversait rapidement la place en direction de la tour.

il n y avait presque plus personnes sur les 800 employées de la tour, la plupart rentrés chez eux après une rude journée de travail, ils n'avaient plus qu'en tête les devoirs des enfants, le repas en famille et de plonger sur le divan devant la télévision en regardant les nouvelles, peu réjouissante, du monde extérieur. C’était ca la vie de tous les jours que vivaient la plupart des gens.

Ce n'était pas le cas de Naja Janor agent de la S.M.B.

Envoyée pour récupérer des informations vital a la sécurité national de son pays, ca vie de tout les jours se résumait au danger permanent: le risque de mourir prématurément, des fusillades, des courses poursuites qui se finissait généralement par une balle dans la tête ... le monde du renseignement était sans pitié et c'était du quitte ou double pour la survie. Naja ne s'en plaignait pas. Elle était patriote et était prêt a tout pour défendre son pays.
C’est ce que les autres ne comprenaient pas : le monde n'était que mensonge et trahison bien qu'il y a des bons cotés ...

La silhouette arriva devant les portes tambours de l'immeuble et pénétra dans le gigantesque atrium. Tout en marbre blanc et noir, une moquette bleu sombre recouvrait le sol étouffant les pas. L’énorme logo de l'entreprise occupait le mur en face de l'entrée, au fond du hall deux gardes la surveillaient de derrière un grand comptoir de réception en acajou.
Elle se dirigea vers eux d'un pas tranquille à travers le hall désert.
Elle arriva au comptoir, les deux gardes, des armoires à glace auquel on aurait donné un uniforme gris avec le sigle de l’entreprise brodé sur le devant, la surveillait depuis qu’elle était rentrée. Elle sentit le regard des gardes s’attarder sur le décolté de son chemisier

-Können wir hilfe Fräulein ? demanda l’un d’eux en tentant un sourire charmeur
Naja se retient de ne pas lui mettre prématurément sa main dans la figure.


Elle répondit néanmoins dans un Allemand parfait.

- Ja bonsoir messieurs excusez moi, je suis Nadia Franz je travail a la comptabilité au niveau 4 et j’ai une conférence demain matin a la première heure avec Herr Grüber le directeur général et d’autres personnes haut placés et j’ai oublié mon badge et je vais me faire incendier par mon chef si jamais je ne l’ai pas.
Elle prit un air dépité,
je sais que c’est contraire au règlement mais est ce que je pourrais monter retourner le chercher s’il vous plait ?


-Mmmh Fräulein normalement nous n’avons pas le droit de laisser quiconque pénétrer dans le bâtiment après la fermeture des bureaux.
-Je vous en pris juste deux minutes,supplia telle en s’appuyant sur le comptoir, mon chef Herr Doneker ma prévenu que s’y il se passait quoi que ce soit demain il faudrait que je pense a une nouvelle orientation…
La femme semblait sur le point de fondre en larme.

Pour les deux gardes une question de conscience se posait, obéir aux ordres en laissant une pauvre secrétaire se faire licencié par un drek mann exploiteur du service ? Ou permettre à une innocente secrétaire de récupérer son pass et arriver comme une fleur a une réunion au sommet. ?
Et puis ce n’est pas tout les jours qu’on pouvait sauver une demoiselle en détresse.
Ils se regardèrent et hochèrent la tête.

-Bon d’accord mais deux minutes pas plus, vous montez récupérez votre badge et redescendez a vitesse grand V.
- Et puis pour sortir passez directement par le parking du sous sol. Ce sera plus discret

-Merci, merci infiniment ...
dit-elle réjouie en lui prenant le bras. L’autre garde lui désigna la rangé d’ascenseur derrière le comptoir.
Elle se dirigea vers l’une des cabine. Elle sentit le regard des deux hommes s’attarder sur la partie arrière basse de son anatomie.

Lorsque les portes de la cabine se refermèrent sur elle, Naja Janor s’autorisa a un vrai sourie.
Elle avait accompli la première phase du plan:
Elle avait réussi a pénétrer dans l'enceinte du bâtiment sans éveiller les soupçons, elle avait permit aux techniciens de la S.M.B d'accéder au système de surveillance lorsque en s'appuyant sur le comptoir, elle avait discrètement laissé tomber un mouchard espion de la taille d'une grosse puce, contrôlé a distance qui devait maintenant s'être connecter au terminal de sécurité . et enfin elle avait récupérer les empreintes du garde alors qu'elle lui avait serré la main.
Il était temps de passer a la phase 2

Elle se débarrassa de son tailleur et de son chemisier révélant une combinaison furtive noir mate. elle attacha ses long cheveux auburn en queue de cheval, puis sortit de son sac un AS-VAL qu'elle monta en quelques secondes, elle y engagea un magasin dont le claquement caractéristique résonna avec plaisir a ses oreilles; enfin elle activa le système de Comm de sa combinaison.

- Red Horse a contrôle suis dans la place .

-Contrôle a Red Horse bien reçu, caméras et alarmes sont sous notre contrôle,Nous vous avons effacer des bandes. Il ne reste qu'une vingtaine de civil et une demi douzaine de garde dans tout le bâtiment. nous allons vous guider a travers le site pour en éviter le maximum.

-Bien reçu Contrôle allons y alors.

-
Red Horse le Commandant Teikof va prendre le relais pour la supervision de l'opération.

Naja n'en était pas le moindre du monde étonné après tout c'était lui qui avait préparer l'opération.

- Teikof a Red Horse vous me recevez ?
- Tu ne peux décidément pas te passer de moi.
- Je veut surtout éviter que l'une de mes meilleurs agent se retrouve dans la rubrique nécrologique
- Tu ne me fait pas confiance ? Je suis une grande fille quand même.
- Si mais je préfèrerais être la bas avec toi, ca m'éviterais de tourner en rond ici, n'oublie pas que le S.R.E.C est derrière tout ca on ne sait pas sur quoi tu vas tomber.
- Soit gentil laisse moi faire mon travail, contente toi de me guider pour aujourd'hui...et puis la mission en tandem ce sera pour la prochaine fois .


Naja ne voulais pas l'avouer, mais elle se sentait mieux a présent qu'elle sentait sa présence. elle se reconcentra.
Les choses sérieuses allaient commencer .


- D'accord allons y,
l'ascenseur va t'amener au 42éme étage, il n'ira pas plus haut; il va falloir faire un peu d'escalade. l'ordinateur central se trouve au 50ème étage dans un niveau ou la sécurité est connecté directement a l'ordinateur lui même, donc impossible de désactiver les systèmes de sécurité. On travail actuellement a voir sur quelles saloperies tu pourrait tomber une fois la haut. je t'en dirait plus quand tu y sera .
- Ok .

l'ascenseur arriva au 42éme étage. Naja bloqua la porte et se mit en appuie sur la paroi elle fit sauter la trappe et se hissa sur le toit de la cabine. Elle de retrouva entourée de poutrelles d'acier et de tuyaux noirci par l'huile et la crasse. D'épais câble d'acier suspendus bourdonnaient en montant et en descendant leurs charges; Naja jeta un coup d' oeuil en bas et vit un tunnel sans fin, seulement éclairé par des rais de lumière filtrant sous les portes des autres ascenseurs .

l'ascenseur s'arrêtait la, pour continuer elle devait passer sur le puits d'à coté, un gouffre de quelques centaines de mètre la séparait de la paroi de l'autre puits, elle repéra des câbles qui plongeaient dans vers les profondeurs.

Elle évalua le saut c'était faisable... de toute manière elle n'avait le droit qu'a un essai... elle prit une grande inspiration inhalant de la crasse et de la poussière. elle sauta en prenant appuie sur la surface du toit de la cabine.
elle se sentit un instant suspendu en l'air avant que ca main ganté n'attrape le câble graisseux...
trop graisseux car elle commença a glisser le long du câble. elle s'accrocha de toute ses forces en s'aidant de ses cuisse elle réussi a se stabiliser. Elle resta ainsi le temps de calmer les battements désordonnés de son cœur.
-"la prochaine fois... je prendrai l'escalier." se promit elle.
elle regarda vers le haut, l'ordinateur se trouvait 8 étages au dessus, elle déglutit
il était temps de grimper...

[...]

KAZAKHSTAN Q.G de la Sureté.Militaire.Bactériologique
Salle d'opération.

les analystes continuaient de glaner des donnés a partir de la brèche qu'avait ouvert l'agent sur place. ils avaient prit le controle du système de sécurité de l'immeuble: caméras, système d'alarme incendie, capteurs ect ... malgré tout leurs efforts la sécurité de la salle de l'ordinateur central leur donnait du fil a retordre. Vasily Teikof peu compréhensif sur les problèmes d'informatique commençais a perdre patience
- Alors ca avance ? Vous êtes entré ?
- Pas encore commandant leur par feu résiste a tout ce qu'as pu leur envoyer,mais nous sommes en train de programmer un algorithme de décryptage qui agirait sur le cœur du système ...
- Épargnez moi vos conneries d'analystes de seconde zone j'ai un agent sur place qui a besoin d'infos. Répondez a la question: aurons nous forcer le système d'ici les vingts minutes qui viennent ?
- Non jamais en aussi peu de temps.
- Alors on retourne le problème, sortez moi tout ce que vous pouvez trouver sur la sécurité interne de la salle de l'ordi central.
- Mais commandant je vient de vous dire ...
- Je ne vous aient pas demander de forcer la sécurité, juste savoir ce qu'il y a comme systèmes et leur emplacement précis dans le niveau. Est ce faisable ?
- Oui en théorie on peut ...
- ALORS FAITE LE, EXÉCUTION !!! Rugit Vasily ca voix résonnant dans toute la salle.
le pauvre Informaticien se rua vers sa console .

[...]

BERLIN quartier des affaires
TOUR EUROPA RESEARCH CORPS puits d'ascenseur n° 8
Capitaine Naja Janor
en cour d'ascension dans le puits n° 8 ...

Naja n'en pouvait plus, elle ne sentait presque plus ses mains a force d' agripper le câble et des crampes menaçait de paralyser ses jambes. Malgré tout elle continua son objectif n'était plus qu'a une dizaine de mètres au dessus d'elle.
Elle se força a ignorer la douleur et la sensation de vertige
"Du calme se disait elle ne pense pas aux 200 mètres qui te séparent du rez de chaussez. c'est comme la corde lisse du camp d'entrainement... en un peu plus haut." Malgré tout elle se retenait de regarder en bas.
Elle s'arrêta un instant, juste histoire de souffler avant d'attaquer les derniers mètres lorsque un bourdonnement sourd résonna sur les parois en béton. Elle vit alors avec horreur les contres poids de l'ascenseur descendre et passer devant elle, Naja jeta un regard dans le long tunnel et vit que la cabine montait rapidement vers elle. Elle allait se retrouver écraser contre le mur trois étages plus haut ! La panique faillit l'envahir mais elle tenta de garder son calme.
Elle activa son micro.
-Contrôle un ascenseur monte vers moi je ne crois pas pouvoir arriver en haut avant d'être rattraper vous pouvez faire quelques chose ?

-Bien recu on va le bloquer attendez ...
la cabine montait toujours

- Et merde jura t-elle entre ses dents elle redoubla de vitesse.
elle n'était plus qu'a deux mètres elle jeta un regard derrière elle, la cabine continuait a monter.

- Putain contrôle qu'est ce que vous foutez bordel ?

- On y travail Red Horse attendez .

- Nom de dieu

elle était devant les portes closes du niveau informatique .

- Contrôle ca y' est je suis devant les portes ouvrez les nom de dieu.

- Capitaine les portes sont verrouillés impossibles de les ouvrir de notre coté.
Naja faillit s'étrangler
- VOUS VOUS FOUTEZ DE MOI MERDE, IL Y A UNE URGENCE.

-Naja C'est Vasily, écoute moi on peut déverrouiller manuellement les portes de l'ascenseur cherche un boitier sur le coté de l'encadrement des porte.

Naja s'exécuta elle se chercha fébrilement du regard le boitier

en dessous l'ascenseur continuait de monter

c'est alors qu'elle le vit, un boitier presque caché par la crasse, encastré dans la parois.

- Ça y' est je l'ai s'écria -t-elle

- Vite Naja active le panneau de commande .

Elle se balança a l'aide du câble pour atteindre le boitier. sa main ganté couvert de graisse glissa dessus elle jura et retenta.
cette fois elle réussi a atteindre le boitier et a l'ouvrir.
la cabine n'était plus qu'a quelques mètres.

- NAJA OUVRE CES PORTES BORDEL . hurla Vasily dans son écouteur

au bord de la syncope elle tira la manette de commande, les portes s'ouvrirent, elle concentra ses dernières forces pour se jeter a travers l'ouverture.
deux secondes plus tard la cabine passa dans un grondement.

Elle resta étendu sur le sol dur, sans pouvoir bouger. elle reposa ses muscles tétanisé par l'effort qu'elle venait de fournir. la voix du Commandant la tira de sa demi inconscience.
- Naja ca va ? rien de casser ?
Elle activa son micro et dit d'une voix las
- Commandant si ca doit continuer comme ca ... je veux une prime de risque.
Elle entendit Teikof éclater de rire a l'autre bout de la ligne.
- Je ne croit pas que ca soit possible, un diner a Moscou sur les rives de la Moskova a la limite.
Elle soupira au moins elle aurait essayé
- Va pour le diner alors, mais c'est toi qui paye.
-... on verra .

Elle resta un moment ainsi a écouter le bourdonnement de l'air climatisé. Puis lorsque elle se sentit suffisamment reposée, elle se releva en s'appuyant contre le mur. Elle avait atterrit dans une espèce d' anti-chambre dont le sol était recouvert de dalles lumineuses blanche, les murs composés de panneaux de mousse insonorisé, absorbaient le moindre son.
Au fond de la salle se trouvait une porte en verre fumé avec un clavier numérique.

- Red Horse a contrôle je suis devant ce qui semble être le sas d'entrée au complexe informatique.
- Contrôle bien reçu Red Horse, Beau travail, effectivement votre signal nous montre que vous êtes devant l'entrée, il y a un clavier numérique a 12 chiffre pour accéder a la zone il va vous falloir le pirater
Naja en déduisit qu'il n'avaient toujours pas réussi a forcer le système .
- Ok faite moi un topo sur ce que je risque de trouver la dedans .
- Ok lorsque vous aurez pénétrez dans le complexe informatique vous serez totalement livré a vous même, vous devrez traverser une grille laser qui barre l'accès a la salle des serveurs une fois passé, vous devrez continuer en évitant les quatre caméras qui balayent la zone. frayez vous un chemin a travers la salle des serveurs pour trouver l'ordinateur central.
Il est protégé par une épaisse vitre blindée de trois centimètres d'épaisseur. mais vous devriez pouvoir forcer le clavier numérique qui défend la porte .
dès que vous aurez pénétrer dans la salle vous devrez trouver une connexion avec l'ordinateur lui même dès que vous vous serez connectez, nous nous occuperons du reste.
Un jeu d'enfant vraiment... se dit elle. - Ok très bien j y vais terminer.

Elle s'approcha de la porte et activa le micro ordinateur fixé au bras gauche de sa combinaison.

Cet outils fort pratique équipait toute les combinaisons des agent de terrain de la Sureté; il servait notamment au piratage informatique, a l'analyse de donnés par exemple... il suffisait de connecter un des câble multi-fonction a un ordinateur ou a quelconque support informatique pour avoir accès sa base de donné. c'était comme avoir une base de traitement de donnés avec soit, elle pouvait donc avoir les mêmes infos que le Q.G opération.

Elle connecta son OAP au clavier et en quelques minutes elle avait trouvé la combinaison.
La porte s'ouvrit silencieusement elle sourit et s'avança dans la salle .

A l'instant ou le voyant du clavier numérique virait au vert, une alarme silencieuse se déclencha envoyant une alarme dans le bureau du S.R.E.C de Berlin... les agents ne mirent que quelques minutes a identifier la provenance du signal, ils envoyèrent un rapport urgent au Q.G de Carcassonne. ils reçurent l'ordre d'intervenir seulement vingt minutes plus tard .
Une équipe d'intervention lourdement armée s'engouffrèrent dans trois véhicules, les voitures démarrèrent sur des chapeaux de roues et foncèrent vers le centre de Berlin...

Naja avait réussi a passer la grille de laser. Malgré tout elle se dit qu'un régime ne lui ferais pas de mal. Teikof lui avait assurer qu'elle n'en n'avait nul besoin mettant en cause l'écartement non réglementaire des rayons laser dans un espace réduit .
Elle se trouva a parcourir un immense couloir au sol de de dalles lumineuses électrostatiques, les deux cotés du couloir était en faite formé par des étagères abritant des serveurs qui s'étendaient sur toute la largeur du bâtiment. c'était en faite une véritable foret de serveurs qui bordaient les deux cotés du couloir.
Elle arriva enfin devant un caisson de verre qui devait se situer au milieu du niveau . Naja savait qu'elle touchait au but, la derrière les trois centimètres de verre armé trônait L'ordinateur Central d'Europa Corps.
Ce n'était pas le tout il fallait y arriver maintenant ...
Elle alla vers la porte et s'agenouilla devant le clavier numérique elle connecta de nouveau l'OAP au clavier et lança l'analyse, celui ci lui donna plus de mal mais elle réussi a le déverrouiller.

- Sésame ouvre toi .murmura t' elle.

La lourde porte remonta dans la parois dans un sifflement aigu

- Contrôle je suis rentrée je vous connecte.
- Bravo Red Horse beau travail.

Elle se dirigea vers l'imposante masse de l'ordinateur central et y chercha un port U.S.B, elle en dénicha un et sortit d'une poche de sa combinaison une clé U.S.B de la taille d'un cigare et l'y inséra , aussitôt une diode rouge s'alluma sur le bout de la clé.

Il y eu quelques instant de silence le Q.G devait être en train de recevoir un flot de donnés

- Alors vous êtes entrés ?

la voix de Vasily lui répondit il semblait décompensé et anormalement tendu.

- Oui Naja nous sommes entrés, on a accès a toutes les donnés sécurisé du projet Pégase ...
Naja comprit a ca voix que quelque chose n''allait pas
- Commandant vous êtes sur que tout va bien ? qu'est ce que vous avez trouvez la dedans?
Elle entendit Vasily déglutir bruyamment

- Je m'attendais a trouver quelque chose comme ca ... mais pas ce que nous avons la sous les yeux . Les européens ont bien caché leurs jeu, ils sont encore plus en avance sur la production d'armes biologiques que je ne le pensais ... Nom de Dieu si jamais cette merde devient opérationnel personne ne survivra a la prochaine guerre ...

Naja ne comprenais pas d'où venait l'angoisse de Vasily, Il lui en fallait beaucoup pour qu'il perde son calme. Si il était dans cette état, cela voulait dire qu'il y avait vraiment quelque chose d'anormal.

- Commandant que ce passe t il ?
- La situation a changé capitaine, vous évacuez immédiatement sans perdre une seconde . la mission est avortée, Dimitri est déjà en place au point d'extraction .

Les voitures noirs s'arrêtèrent dans des crissement de pneu sur le trottoir devant l'entrée principal. aussitôt des hommes armés en jaillirent et coururent vers les portes. Les deux gardes a l'entrée regardèrent médusé les agents du S.R.E.C investir le hall. un géant au crane rasé et une face de bouledogue armé d'un UMP et portant l'insigne de chef d'équipe s'adressa aux deux gardes.

-Unité d'intervention du S.R.E.C il y a un intrus dans le bâtiment, verrouillés toute les issues nous nous occupons d' appréhender l'intrus.
Les deux gardes complètement dépassé par les évènements étaient sur le point de partir dans les pommes.

- Mais monsieur aucune alarme ne s'est déclenché ici ... et c'est a la police d'intervenir normalement... balbutia-t-il

Le géant prit le garde par le col et plaqua contre la surface en acajou du comptoir
- C'est moi qui donne les ordres ici. je vous dit qu'il y a eu intrusion et qu'un type se ballade dans les étages et qu'il est en train de pirater l'ordinateur central. Alors maintenant débloquez nous l'accès a la salle du serveur et en vitesse ...

Il était temps de partir, Naja retira la clé USB. Les analystes de la Sureté avaient envoyé un programme espion qui leur permanenterais de surveiller le système central sans intervention extèrieur.
Elle rangea sa clé dans sa poche de poitrine et s'apprêta a quitter la zone.
-Red Horse il semble que nous avons un problème...
Naja fronça les sourcils
-Je vous écoute contrôle
- Votre activité sur le réseau a déclenché une alarme silencieuse dans le Q.G du S.R.E.C. on ne sait pas encore comment. Une équipe d'intervention d'une douzaine d'homme lourdement armé vient d'arriver sur zone, ils viennent de pénétrer dans le hall. je vous conseil de sortir d'ici a la vitesse du son .
-Et merde manquait plus qu'eux c'est rappé pour la discrétion. Ok bien reçu je dégage.
A ce moment la porte de la salle se referma dans un claquement sec.
-Merde
Elle courut a la porte. Verrouillé de l'extérieur .
















_________________


22ème Division Aéroporté



" Je ne veut pas que l'environnement est une influence sur moi... je veut que ce soit moi qui est une influence sur mon environnement "
Franck Costello, les infiltrés .





Dernière édition par Vasily Teikof le Sam 23 Avr - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vasily TeikofSpetsnaz, Полковник/Colonel, Commandant de la 22eme AéroportéSpetsnaz, Полковник/Colonel, Commandant de la 22eme Aéroporté
avatar
Messages : 291
Date d'inscription : 21/11/2010
Age : 23
Localisation : Lac Baikal Russie

Dossier du personnel
Grade Honneur:
Arme n°2:: TT-21
Arme n°1:: Fusil d'assaut Vepr

MessageSujet: Re: Nuit au sommmet.   Mer 2 Mar - 13:27


[...]

KASAKHSTAN Q.G de la Sureté Militaire Bactériologique
salle d'opération.

Les écrans de la salle d'opération montrait le groupe d'intervention du S.R.E.C, dans le hall qui se dirigeait vers les ascenseur
-Il faut gagner du temps pour permettre a Naja de gagner le point de chute. Bloquez tout les ascenseurs. Ça les feras passer par l'escalier ce seras toujours du temps de gagner.
Teikof se tourna vers le lieutenant Pajef chargé de coordonner l'équipe d'évacuation situé sur les bord de la rivière Spree qui traversait Berlin.
- Lieutenant prévenez Dimitri que ca commence a chauffer dans le coin et qu'il va falloir ne pas trainer .
Prajef hocha la tête et alla transmettre.

- Commandant, intervint un analyste, la sécurité déclenché le bouclage intégrale du niveau. les portes de sureté vont se refermer...
A ce moment Naja appela.

- Contrôle la porte vient de se refermer je suis bloquer dans la salle de l'ordinateur central.
- Recu on vous sort de la Red Horse. patientez quelques minutes.

Teikof savait que la mission commençait a mal tourner, Il avait prévu une intervention du S.R.E.C mais au moment de l'extraction . pas au moment ou son agent serait encore dans le bâtiment. Ils ne devaient pas la capturer...
Il alla a la console la plus proche
- Pouvez vous ouvrir la porte de la salle ?

- Oui mon Commandant mais ca va prendre au moins quatre minutes

- Nous n'avons pas quatre minute il se retourna et lança ou en est l'équipe d'intervention ?

- Elle a prit l'escalier et monte rapidement mon Commandant .

"Pas le temps on va devoir jouer serrer"
- Activez les portes incendies sur les trois niveaux en dessous du niveau informatique. Ça les ralentira et grouillez vous d'ouvrir la porte au Capitaine ca risque de devenir malsain dans le coin ...

Quelques instant plus tard Teikof put voir avec satisfaction l'équipe d'intervention pousser des cris de rage alors que les lourdes portes se refermaient devant eux.

- Cest bon je l'ai déverrouillé se réjoui l'analyste.

- Naja sort d'ici le S.R.E.C n'est plus qu'a deux niveau de toi . fout le camp.

- D'accord mais par ou ? la zone est verrouillé.

- Ici, s'écria un technicien, ce mur donne directement sur une coursive avec de large baie vitrée. c'est le seul endroit ou le mur n'est pas totalement renforcé .
Vasily se jeta sur le micro d'une console renversant le technicien
- Naja le mur Nord Ouest fait le sauter c'est ta seul chance .

Il voyait l'équipe d'intervention fessant sauter la porte coupe feu avec des grenades.

- Avec quoi bon sang? je n'ai pas d'explosif.

- EXTINCTEUR beugla Teikof dans le micro, la force de propulsion de l'extincteur devrait suffire a entamer le mur.
Il fallait y penser mais le terrain montrait parfois des techniques que même le plus fous des instructeurs n'aurait jamais osé mettre en œuvre.

L'équipe d'inter arrivait sur le palier et fit sauter la porte qui donnait accès au sas.
Sur l'une des caméras il vit Naja décrocher un extincteur et le poser sur le sol .
Les hommes du S.R.E.C s'écartèrent de la porte a présent miné .
Il eut deux explosion presque simultanés l'une celle de l'extincteur qui venait de traverser le mur, l'autre celle des charges C4 posés sur ce qui avait été une porte.

Les hommes s'engouffrèrent a travers l'ouverture déchiqueté, arme au poing
Ils aperçurent Naja qui allait passer par la nouvel porte improvisée.
Elle se retourna et ne prit même pas le temps de viser. elle vida un chargeur en direction du groupe. obligeant les hommes de se mettre a couvert, l'un de poussa un cris et s'écroula lâchant son arme.
Les agents répliquèrent,les détonations d'armes automatiques résonnèrent avec violence dans tout l'étage les vitres des salles de plusieurs serveurs volèrent en éclat.

[...]

Le chef d'équipe ordonna a son équipe de cesser le feu.
L'intrus leur avait filé entre les doigts et avait abattu un de ses homme, il ne devait pas sous estimer son adversaire il se savait coincer ses hommes avait investi out le bâtiment et la police était en route . Mais rien n'était plus dangereux qu'un animal acculé ...
Ils s'élancèrent a travers le trou, creusé vraisemblablement par un extincteur, remontant un couloir vide dont les larges baies laissait voir une vue magnifique de la capital Berlinoise illuminé.

- Par ou c'est t,il enfui ?
- La ! montra un des hommes, il désignait une porte ouverte donnant sur un escalier extérieur menant au toit.
- Vite siffla-t' il entre ses dent il va nous échapper
Ils grimpèrent l'escalier quatre a quatre, les bourrasques de vent menaçant de les éjecter.
Ils arrivèrent cinq niveau plus haut sur le toit.

Il intima a ses hommes de ralentir et d'avancer prudemment.
Ils zigzaguèrent entre les bouches d'air conditionné et les générateurs,leurs bottes crissant sur le gravier.

la cible était la devant eux, sur le rebord du toit les mains derrière la tête. ils ne pouvaient voir son visage dissimulé par la cagoule de sa combinaison noir mate. les petits points rouges des lasers dansaient sur ca poitrine au moindre geste il serait transformé en passoire.
- C'est terminé rendez vous , vous êtes foutu
Une lueur de défi passa dans son regard.
- Tu crois vraiment ?
- C'est fini vous ne pouvez aller nul part.
- Il est toujours temps d'apprendre a voler ... et elle se laissa tomber
Ils se précipitèrent jusqu'au bord du toit, juste a temps pour voir la voile noir du deltaplane disparaitre de l'autre coté de la tour.
Abasourdi les hommes restèrent plantés la.
- Chef que faisons nous ? demanda l'un d'eux
il ne savait que répondre le temps qu'il repère le point de chute et d'y envoyer des hommes, l'intrus ce serait envolé depuis longtemps.
il ne répondit rien.

Ils restèrent un moment sans rien dire a regarder la ville paisible illuminé a leur pied.











_________________


22ème Division Aéroporté



" Je ne veut pas que l'environnement est une influence sur moi... je veut que ce soit moi qui est une influence sur mon environnement "
Franck Costello, les infiltrés .



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Nuit au sommmet.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La nuit du renouveau.
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» [Bande] Gobelins de la nuit
» La nuit, même si on est nyctalope, peut être dangereuse... [PV Gïlh'Or]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
End War :: Espace RP :: Autres Combats.-